ACTUALITé - CULTURE - CARNAVAL 2017

LE MOULE - Le TGM, un groupe de ti mass qui monte

France-Antilles Guadeloupe 27.01.2017
Harry MAPOLIN

1RÉAGIR

Le TGM, un groupe de ti mass qui monte
Le groupe TGM veut changer les tenues vestimentaires et la musique. (Hurel)

Le nouveau groupe de carnaval du Moule dans la catégorie ti mas, Tout Générasyon Mas (TGM) prend de l'ampleur cette année et veut innover.

La présence de Francky Plocoste, président fondateur du fameux groupe Mas Moul Massif, à la tête de TGM depuis quelques mois, expliquerait en partie l'augmentation de près de 50% des effectifs cette année. Mais que l'on se rassure, il n'y aura pas de concurrence entre ces deux groupes. « Juste une émulation, mais pas de rivalité. Je ne peux pas être contre Mas Moul Massif car je suis moi-même Mas Moul Massif, groupe que j'ai créé et présidé durant plus de 15 ans » , rassure Francky Plocoste.
Ce dernier, d'abord connu comme coureur cycliste du club de la ville, a acquis l'estime du monde du carnaval en créant un nouveau style de groupe, le Ti Mass. Sa séparation d'avec le MMM en 2009 lui avait laissé un goût amer qui l'avait poussé à prendre du recul de tout engagement associatif. Après avoir refusé les propositions du TGM créé il y a deux ans, il s'est finalement ravisé après le carnaval 2016. « J'ai finalement accepté de prendre la direction de ce groupe, mais il m'a fallu tout réorganiser, remettre les gens à des postes pour lesquels ils sont compétents. Il a aussi fallu reconstituer le bureau, faire régner la discipline tout en accompagnant les jeunes dans des actions sociales » , explique Francky Plocoste.
BANNIR LES TENUES DE SATIN HABITUELLES
Plusieurs anciens dirigeants et musiciens de MMM ont également rejoint le TGM. De 120 en 2016, l'effectif a déjà doublé en ce début d'année pour atteindre 273 et les adhésions continuent. La nouvelle direction entend changer la musique, ou plutôt retrouver la musique originale des mass d'antan fondée sur les fonds de baril. Plus question non plus de faire une photocopie vestimentaire des déguisements à base de tissus en satin. « Les habits seront des vêtements froissés pris sous les matelas des parents. Une vieille veste de papa, une robe de maman, une vieille combinaison d'une grande soeur, et le tour sera joué. Nous entendons aussi faire du social » , explique le nouveau président. Le groupe a obtenu de la municipalité, un local dans l'ancienne école Lydia Galleron. Les répétitions se font au Wizosky.
Contact : 06 90 73 96 90
1
VOS COMMENTAIRES
  • lucide971 - 28.01.2017
    MMM à bien changé depuis le départ de ce monsieur et le racket des jeunes moulins aux carrefours tous les samedis en est un exemple.
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION