ACTUALITé - CULTURE

Le Mémorial ACTe a pris son envol

France-Antilles Guadeloupe 11.05.2015
S.B.

4RÉAGIR

Le Mémorial ACTe a pris son envol
(Dominique CHOMEREAU-LAMOTTE)

À l'occasion de son voyage dans la Caraïbe, François Hollande, a présidé l'inauguration du Mémorial ACTe, dimanche matin, à Pointe-à-Pitre. Une cérémonie sobre devant près d'un millier d'invités et des dizaines de médias des quatre coins du monde.

Même s'il faudra patienter jusqu'au 7 juillet, date de l'ouverture officielle, l'inauguration présidentielle du Mémorial Acte, en ce 10 mai, Journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leur abolition-marquera à jamais l'histoire de ce site grandiose.
Baptisé Centre caribéen d'expressions et de mémoire de la traite négrière et de l'esclavage, le « MACTe » comme aime à l'appeler Victorin Lurel, porteur du projet, a, hier, sauté dans le grand bain. Toutefois, et même s'il a fallu dix ans pour que ce monument sorte de terre, le plus dur reste à venir.
LE « BEAUBOURG DE LA CARAÏBE »
Car le challenge est grand, et il l'est d'autant plus que l'inauguration de ce « Beaubourg de la Caraïbe » , comme l'ont surnommé les médias nationaux, fut des plus grandioses. Outre le président de la République, des chefs d'État africains, caribéens, des personnalités politiques, culturelles, du monde associatif et même religieux ont fait le déplacement. Sans oublier près d'une cinquantaine de médias locaux et internationaux et une retransmission en direct dans les Jardins du Luxembourg à Paris. Autant dire qu'il va falloir désormais « assurer » . À savoir, booster le nombre de visiteurs, faire vivre le centre et surtout le rendre incontournable dans la Caraïbe. Un challenge audacieux qui ne fait, malgré tout, pas peur à Victorin Lurel.
Les recettes du Mémorial seront liées à la fréquentation, mais aussi aux animations, à la restauration, aux boutiques, aux expositions temporaires, ainsi qu'aux événements organisés dans les espaces polyvalents (colloques, congrès, etc). Le conseil régional vise 300 000 visiteurs par an d'ici à 2018, mais demeure lucide sur les premières années d'exploitations. « Les simulations se traduisent par une perte les premières années et un objectif d'équilibre d'ici à cinq ans » , a précisé Victorin Lurel.
Avec un coût de fonctionnement estimé à près de 5 millions d'euros par an, le président de Région n'a donc pas hésité à demander de l'aide à l'Etat lors de son discours inaugural. « Compte tenu de sa stature et du fait qu'il doit être traité à l'égal des musées de France, nous avons besoin d'une aide au fonctionnement qui ne doit pas être compté au trébuchet, a-t-il lancé. Nous en avons parlé, reparlé, déparlé avec Fleur Pellerin, notre ministre de la culture. »
Avec Victorin Lurel et Jacques Bangou, François Hollande a dévoilé la plaque inaugurale du MACTe. « À vous maintenant de faire vivre ce lieu, de proposer des initiatives de créations, de recherches » , a exhorté le président de la République. (Dominique CHOMEREAU-LAMOTTE)
OUVERT LES 27ET 28 MAI
Comme toujours, l'État promet, à juste titre, des coups de pouce financiers, sous conditions. « L'État et l'Europe ont pris leur part dans le financement. À vous maintenant de faire vivre ce lieu, de proposer des initiatives de créations, de recherches, d'expositions pour que la ministre réponde à votre appel » , a prévenu François Hollande. Les travaux d'installation de l'exposition permanente devraient durer jusqu'à fin juin. Toutefois, le Mémorial ouvrira de nouveau ses portes les 27 et 28 mai pour deux jours de commémoration du décret de l'abolition de l'esclavage et du dernier cri de Louis Delgrès en 1802, personnage symbole de la résistance à l'esclavage.
LIRE AUSSI
La photo de famille des chefs d'État et de gouvernement. Aux côtés de François Hollande, avaient notamment pris place sur l'estrade les présidents haïtien, malien et sénégalais. (Dominique CHOMEREAU-LAMOTTE)
4
VOS COMMENTAIRES
  • elsa - 12.05.2015
    INAUGURATION Acté !
    Tiens, Lucette et sa fille n'était pas présentent à l'inauguration !
    Serait-ce que Toto aurait oublier d'envoyer l'invitation ?
    3,5 Millions d'Euros par année c'est le DEFICIT annoncé du Mémorial Acte !!!!
    Il faudra donc que les contribuables de Guadeloupe mettent la main dans leur poche, voir les 2 mains, pour rembourser le déficit ou perte d'exploitation du Mémorial !!!
    Pendant ce temps là, l'eau à toujours beaucoup de mal à couler aux robinets des concitoyens de LUREL...
    Prochaine élection, nous saurons pour qui voter....
  • mécréant - 13.05.2015
    Je ne lis pas dans le marc à café,ni ne suis Elisabeth Tessier,cependant c un constat,il a réussi à écarter facilement "son ami" de 30 ans aux dernières départementales,la majorité des nouveaux maires ont hérité d'une situation financière compliquée,il faut redresser sa commune,et on attend sur qui ?-Même si parmi ces nouveaux maires certains ne seraient pas du bord du principal décideur politique Gpe,mais c l'argent qui mène le monde !
  • jolibwakapotésa - 13.05.2015
    Wè !
    Nous allons voté pour Lucette et sa fille, kip!
    elles étaient pas là et alors!! le monde ne s'est pas arrêté ,je n'ai pas vus leur manque! et puis qui affirme qu'elles n'ont pas été invitées et puis seraient elles venues si??? On dirait que vous ne connaissez pas très bien les femmes comme vous ???
  • mécréant - 13.05.2015
    Et les hommes les pauvres diables !
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION