ACTUALITé - CULTURE

SAINTE-LUCIE - Le poète Derek Walcott s'est tu

franceantilles.fr 17.03.2017

1RÉAGIR

Le poète Derek Walcott s'est tu
Derek Walcott s'est éteint ce vendredi, à l'âge de 87 ans, dans son île natale de Sainte-Lucie.

Le poète et dramaturge sainte-lucien, Derek Walcott, s'est éteint, ce vendredi, dans son île natale, à l'âge de 87 ans. Il a été le premier prix Nobel de littérature de la Caraïbe insulaire, en 1992, devenant ainsi le second auteur noir après Wole Soyinka à recevoir cette distinction.

Derek Walcott, éminent poète, dramaturge et prosateur de génie, s'est éteint ce vendredi, à l'âge de 87 ans, dans son île natale de Sainte-Lucie. Premier prix Nobel de littérature de la Caraïbe insulaire en 1992, cet écrivain majeur du XXe siècle nous avait rendu visite en Guadeloupe, en novembre 2008, à l'occasion du 1er congrès international des écrivains de la Caraïbe. Alors âgé de 78 ans, il naviguait encore entre l'université de Boston où il enseignait, New-York où il vivait, Trinidad où il dirigeait une troupe de théâtre, et Sainte-Lucie (sa terre) où il se rendait le plus souvent possible. C'est là, finalement, qu'il a décidé de finir ses jours, fidèle à une Caraïbe qu'il affectionnait particulièrement pour sa richesse culturelle et ses enfants (Glissant, Césaire, Fanon, Chamoiseau…) dont il parlait avec emphase.
Le prix Nobel ne s'est jamais lasser d'expliquer sa passion pour la littérature, le théâtre, la peinture et pour cette fusion des langues et des cultures. On découvrait chez lui un penseur, un « enthousiaste chronique » , continuant à chercher la phrase juste, le mot parfait. Quelqu'un qui n'écrivait jamais ce qu'il voudrait écrire car, disait-il, il n'avait jamais l'impression d'aller au bout des choses.
Une peinture vivante et pittoresque de la culture antillaise
Derek Alton Walcott était né le 23 janvier 1930, à Castries (Sainte-Lucie). Il est principalement connu pour son poème épique Omeros, une adaptation de l'Iliade aux Caraïbes. Son œuvre est réputée pour avoir donné une peinture vivante et pittoresque de la culture et des coutumes antillaises. Il a reçu le prix Nobel de littérature en 1992, devenant ainsi le second auteur noir après Wole Soyinka à recevoir cette distinction. En 2010, il a reçu le prix T.S. Eliot.
Il publie des poèmes dès la fin des années 1940 et poursuit des études en Jamaïque. De 1959 à 1976, il dirige un atelier théâtral à Trinité et y fait jouer certaines de ses pièces. En 1981, il part s'installer aux États-Unis puis devient enseignant à Harvard et à l'université de Boston.
Walcott est l'auteur de plus d'une quinzaine de recueils de poésie et d'une trentaine de pièces de théâtre qui évoquent tous superbement à leur manière la vie et la culture caribéenne. Parmi une abondante production poétique : les recueils Dans une nuit verte (In a Green Night 1962), Une autre vie (Another Life, 1973), Varechs (Sea Grapes, 1976), Au royaume du fruit étoile (The Star-Apple Kingdom, 1979) , A la Saint-Jean (Midsummer, 1984) et Omeros (1990).
Dans le domaine dramatique, il est l'auteur d'Henri Christophe, une chronique historique en sept scènes consacrée au souverain haïtien homonyme, et du recueil de pièces Un rêve sur le mont Singe (Dream on Monkey Mountain, 1970).
En 2009, il écrit la pièce : Marie Laveau and Steel. Une comédie musicale ayant pour titre Marie Laveau a été créée à partir de cette œuvre qui relate la vie en Louisiane de la prêtresse vaudou Marie Laveau (1794-1881).

1
VOS COMMENTAIRES
  • mécréant - 18.03.2017
    Ste-Lucie a perdu un grand poète reconnu internationalement !
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION