ACTUALITé - CULTURE - PORTRAIT D'ARTISTES AVEC UKA

CEDRICK ISHAM : Porter un message, contribuer à enrichir ce monde

France-Antilles Guadeloupe 20.03.2017

0RÉAGIR

CEDRICK ISHAM : Porter un message, contribuer à enrichir ce monde

Jeune photographe guadeloupéen, Cedrick Isham se lance en 2009 dans l'univers de la photographie. Révélé au grand public grâce à sa page Facebook « La Guadeloupe, mon visage. Moun isidan » , basée sur une série de portraits, notre talentueux natif de Petit-Bourg continue depuis à rendre hommage à la beauté de son archipel, étoffant sans cesse son portfolio d'images décalées, d'angles inédits ou de scènes du quotidien. Quel que soit le sujet, Cedrick apporte son regard d'artiste et réussit à sublimer la réalité caribéenne.

Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?
.Je m'appelle Cédrick Isham, j'ai 36 ans. Je suis né à Paris mais j'ai grandi dans la commune de Petit-Bourg. Je suis un passionné de football et j'en fais en club. Je pratique aussi le rap depuis 1998 et j'ai eu l'occasion de faire quelques projets en ce sens. Et enfin, je suis également un amoureux de la photographie et ce, depuis 2009.
Quelles sont vos techniques de travail ?
Je ne peux pas dire que j'ai une technique de travail propre. J'essaie surtout de suivre mon intuition et de saisir des moments qui sont empreints d'une certaine vérité.
Ma technique consiste à prendre mon boîtier, regarder, marcher et déclencher. Je suis défenseur du regard avant la technique. Sans regard, pas de vérité. La vérité de la technique ne procure pas d'émotion. Elle procure une belle image. Point.

Vos sources d'inspirations ?
Un peu de chaque, un peu de tout. Cela peut être un mot, une pub, une photo. ? Mais je crois que, par-dessus tout, c'est la lumière qui m'inspire : ses nuances, ses teintes, son impact sur son environnement et sur les gens.
I Qu'est ce qu'être un artiste caribéen aujourd'hui ?
C'est être un artiste à part entière avant tout. C'est porter un message et contribuer à enrichir ce monde.
Présentez-nous l'oeuvre choisie pour illustrer cet article...
Ma photo représente un enfant qui s'amuse sur une plage. J'aime la liberté qu'éprouvent les enfants et la conviction qu'ils mettent dans ce qu'ils font. On a perdu ça en chemin et c'est dommage. Et le bord de mer est un endroit où on peut se ressourcer et se faire du bien. J'aime bien y aller les week-ends pour recharger les batteries. Je l'appelle Bòd Lanmè...

Bòd Lanmè







0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION