0RÉAGIR

ACTUALITé - CULTURE - PORTRAIT D'ARTISTES AVEC UKA

Découvrir le musée des Beaux-Arts de Saint-François

France-Antilles Guadeloupe 04.06.2018

Le musée des Beaux Arts de Saint-Francois est ouvert depuis tout juste un an et ne fait pas encore partie des visites incontournables de l'Archipel. Rencontre-interview avec Jérôme Filleau, le directeur et fondateur du musée.

Pourquoi l'appellation Musée des Beaux Arts ?
Cela peut effectivement paraître obsolète mais c'est l'appellation courante depuis plus de 200 ans, depuis que la Révolution a permis a tout un chacun et pas seulement a quelques privilégiés de voir des tableaux autrement que sur les murs des églises. C'était en 1793 avec la création du Musée du Louvre et en 1801 avec la de quinze musées régionaux. Ce terme est donc compris de tout le monde.
Les adeptes de la « novlangue » lui ont sans doute trouve une nouvelle formulation mais, pour ma part, de même que je n'appellerai jamais une piscine un « milieu aquatique profond standardise » , je continuerai a qualifier de musée des Beaux-Arts, un lieu où le public peut voir des tableaux, des dessins et des sculptures. Depuis l'ouverture en 2007 sur la marina de Saintt-Francois de « La Galerie » où, avec mon épouse, nous proposons a la vente des tableaux et dessins des XIX e et XX e siècles, nous avons très souvent entendu des curieux qui regardaient dans la vitrine et que nous invitions a entrer nous répondre : « Vous savez, je n'y connais rien! »
Cette réponse m'est insupportable. Elle montre a quel point, un certain discours officiel, celui des revues « branchées » , des marchands d'art contemporain et de quelques artistes qui bénéficient de ce système ont donne l'impression a une part considérable de la population que l'Art, avec un grand A, lui était inaccessible faute d'une intelligence suffisante pour comprendre.
Mais pourquoi pas un musée d'art moderne ?
Vous faites la confusion que font beaucoup de gens quand je leur parle d'un « musée des Beaux-Arts » , ils me répondent « musée d'art moderne » . Notre musée présente des oeuvres qui vont du XVIe siècle a l'époque contemporaine : ce n'est donc pas un musée d'art moderne. Et, comme a dit le grand peintre autrichien Egon Schiele : « L'art ne peut pas être moderne, l'art est eternel. »
Quel public visez-vous ?
Tous les publics : La population guadeloupéenne qui sera, je l'espère, heureuse et fière d'apprendre qu'il y a eu de grands artistes guadeloupéens dans le passé comme Lethiere, Lordon, Gibert ou Berard, de voir leur travail ainsi que celui des artistes contemporains de Guadeloupe ; les enfants des écoles, des collèges, des lycées, les étudiants car pour faire un cours sur l'histoire de l'art, il est préférable de montrer de vrais tableaux plutôt que des reproductions sur un livre ou un écran d'ordinateur ; les touristes qui reprochent a notre île un manque de lieux culturels. Auguste Renoir n'a-t-il pas dit : « La peinture s'apprend dans les musées. »
Quel est l'intérêt d'un tel établissement pour la Guadeloupe ?
Ma réponse sera la même que la précédente : montrer aux Guadeloupeens, jeunes ou moins jeunes, de l'art sous différentes formes, de différentes époques, de différentes provenance ; leur montrer de « belles » choses dans un monde qui nous montre trop de laideur.
En conclusion, je citerais un autre peintre célébre, le père de l'abstraction, Vassili Kandinsky, qui a dit : « La peinture est un art et l'art dans son ensemble n'est pas une vaine création d'objets qui se perdent dans le vide, mais une puissance qui a un but et doit servir a l'évolution et a l'affinement de l'âme humaine. » Qui dira le contraire ?

0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION