ACTUALITé - CULTURE - PORTRAIT D'ARTISTES AVEC UKA

PORTRAIT D'UNE OEUVRE AVEC UKA (UNITED KARIBEAN ARTIST) - Jumelles, par Xan et Steek

France-Antilles Guadeloupe 26.11.2018

0RÉAGIR

Jumelles, par Xan et Steek
Tous les visiteurs qui passent par le village de la Route du Rhum, installé sur la marina de Pointe-à-Pitre, ne peuvent manquer la voile suspendue à proximité de la capitainerie. Deux jeunes femmes qui regardent les bateaux.
L'oeuvre, réalisée à quatre mains, en six heures de temps, est signée Xan et Steek, le Martiniquais et le Guadeloupéen, deux artistes majeurs de la scène graffiti caribéenne.
Le projet a une trop longue histoire pour être résumée en quelques lignes mais la rencontre entre les deux graffeurs du collectif United Karibean Artists était initialement prévue en Martinique, puis sur un mur en Guadeloupe, pour finalement se dérouler au coeur du Village de la Route du Rhum 2018, samedi 17 novembre, sous le chapiteau d'Atmosphère et sur une voile de canot traditionnel, à 10 mètres du bateau gagnant!
Parti d'une discussion entre les responsables de Maison 60 Jours et de UKA, lors d'un vernissage, la performance par les différentes commissions de sécurité de l'organisation, le spectacle a finalement pu avoir lieu grâce à une détermination sans faille de tous les acteurs et la logistique offerte par l'entreprise de construction. Positionner une voile au milieu du chapiteau, transformer un élévateur en nacelle, installer un échafaudage, le tout en quelques heures.
MISE EN VENTE À 7000 EUROS
La suite s'est déroulée sans accroc : arrivée de Xan le samedi matin de Fort-de-France, récupération des bombes offertes par Kobra et des lots Ipanema, partenaires de l'opération, et retrouvailles avec Steek sur le site de la marina à midi. Mais les artistes doivent encore se mettre d'accord sur la création, le visage à peindre, les couleurs...
À 14 heures, les graffeurs sont prêts, Ploof Vidéo arrive en même temps que Nico, le commentateur vedette, et c'est parti pour six heures de performance visuelle.
Les deux visages se devinent assez vite et on ressent immédiatement la complicité entre les deux artistes. Et tandis que l'oeuvre naît sous le regard des nombreux spectateurs venus admirer le bateau vainqueur de la course amarré à quelques mètres, un navigateur anglais et sa guitare en fer de 1929 offre un concert improvisé avant qu'Itziar, de la compagnie La Sa Yé, ne s'envole pour un spectacle aérien aux côtés des graffeurs qui mettent la dernière main à leur création. Une oeuvre majeure, à la fois par sa taille (un tableau de 15 m2), son support (une voile traditionnelle), son lieu de création (le quai d'honneurdelaRouteduRhum2018) et sa symbolique, avec une collaboration artistique entre la Martinique et la Guadeloupe. La voile sera mise en vente à 7000 euros au profit des deux artistes, et une partie des bénéfices (15%) sera destinée aux sauveteurs en mer.
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION