ACTUALITé - CULTURE - PORTRAIT D'ARTISTES AVEC UKA

KAREINE NARCISSE - Un artiste caribéen est un artiste qui a une démarche artistique identitaire

France-Antilles Guadeloupe 20.02.2017

0RÉAGIR

KAREINE NARCISSE - Un artiste caribéen est un artiste qui a une démarche artistique identitaire

Lauréate du concours Start 2014 et prix du public de la Pool Art Fair 2016, Kareine Narcisse, a su, malgré son jeune âge, s'imposer comme la plasticienne de talent qu'elle est. À seulement 22 ans, elle explore depuis de nombreuses année le mythe de Narcisse et nous entraîne dans un univers de couleurs et de rêve.

Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?
Je m'appelle Kareine Narcisse, j'ai 22 ans et je suis née à Saint-Denis dans le 93 (Seine-Saint-Denis). Étudiante en 3e année de licence au Campus caribéen des arts de la Martinique, je suis aussi une jeune artiste peintre guadeloupéenne. J'ai montré très jeune un intérêt particulier à la couleur vive et lumineuse. J'ai toujours été attirée par la peinture en tant que matière, volume, masse ou texture. Je suis animée par la création à tout prix et à tout moment, l'acte créatif pur me permet de m'épanouir.
Quelles sont vos techniques de travail ?
Pour mes techniques de travail, j'utilise souvent de l'acrylique, des encres aquarelles, gesso, de la mousse polyuréthane, de la peinture à l'huile, etc. Concernant les outils, j'utilise mes pinceaux, des spatules, des couteaux... Et parfois ma pince à épiler pour peindre. Mon approche à la matière et aux outils non conventionnels a commencé à l'école, un jour de contrôle. Il fallait réaliser une peinture sur le thème de la foule mais je n'avais pas mon matériel pour travailler, pas de pinceaux, juste quelques tubes de peinture. J'ai eu le réflexe de vérifier dans mon sac mais je n'ai trouvé qu'une simple pince à épiler les sourcils. Donc je n'avais pas le choix, j'ai dû l'utiliser pour peindre et le résultat a été une vraie révélation puisque la pince me permettait de créer de fines épaisseurs de matière et de mélanger les couleurs, à la manière des empâtements des peintres impressionnistes de l'époque. Depuis, la pince à épiler me suit partout comme outil esthétique et comme médium pictural.

Vos sources d'inspiration ?
Je me suis beaucoup inspirée du mythe de Narcisse pour la réalisation de certaines de mes peintures, car Narcisse est aussi mon nom de famille. J'ai trouvé l'idée intéressante de pouvoir associer mon nom à ma pratique artistique et beaucoup d'artistes se sont inspirés de ce mythe de la mythologie grecque porteur de sens et d'identité. Narcisse est souvent vu comme un personnage narcissique et égocentrique, mais ce mythe nous raconte aussi un chemin d'éveil et de connaissance de soi. C'est en s'aimant lui-même intensément qu'il découvrit sa vraie nature. Il apprend à se connaître à travers son image, son reflet pour mieux se métamorphoser, être unique et à la fois universel. Narcisse est attiré par son image, son reflet et se construit à travers un imaginaire. J'ai ressenti ce désir d'évolution intérieure durant tout mon parcours artistique. Je m'inspire aussi des artistes de l'art informel, de l'expressionnisme abstrait, du matiérisme et du lyrisme abstrait qui sont des mouvements artistiques de l'histoire de l'art qui m'ont beaucoup marqué.
Les Abysses
Qu'est-ce qu'être un artiste caribéen aujourd'hui ?
Pour moi, c'est être un artiste qui a une démarche artistique identitaire, est engagé dans sa culture, dans l'histoire du lieu dans lequel il vit et qui tient à s'imposer face à l'art occidental. Il se démarque par son héritage culturel marqueur d'identité sacré. L'art caribéen est en pleine progression. Il en ressort un fort attachement au mysticisme, aux rites ancestraux et aux traditions. Peu importe l'endroit où je serai dans le monde, je suis une artiste ? ; caribéenne par mes origines et ma culture, même si cet ancrage culturel n'est pas prononcé dans ma pratique artistique.
Commentez-nous l'oeuvre choisie pour illustrer cet article...
Narcisse est penché face à l'eau du lac. Une eau bleue, claire, lumineuse et mystérieuse comme un miroir dans lequel il peut se refléter. L'eau est sombre, séduisante et dangereuse. C'est un élément liquide, inaccessible et instable, tel un miroir magique qui renvoie les émotions. À l'image d'une oeuvre d'art que nous regardons et dont nous sommes fascinés. Le bleu représente à la fois l'eau et la fragilité intérieure, elle est aussi symbole de voyage et de découverte. L'eau est passage initiatique, rituel et purifiant. Elle permet à Narcisse de se métamorphoser. Il y a dans cette eau une idée de mort et de renaissance.

 
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION