ACTUALITé - CULTURE - PORTRAIT D'ARTISTES AVEC UKA

SOSO AGUESSY

France-Antilles Guadeloupe 23.01.2017

0RÉAGIR

SOSO AGUESSY

Difficile de manquer les portraits de Soso tant ils vous aspirent par leurs couleurs éclatantes et leur vitalité. Entre palette graphique, pinceaux et Posca, Soso réinvente un style aux influences Afro-punket redonne un coup de jeune à la wax traditionnelle. Elle partage un atelier à Pointe-à-Pitre et s'est prétée à notre UKA. Interview lors d'une exposition en Martinique.

Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?
Je suis SO, artiste designer graphique, je travaille à Pointe-à-Pitre dans un atelier dédié à l'art au 80 rue Schoelcher, avec un autre artiste.
Quelles sont vos techniques de travail ?
Je travaille avec les techniques du numérique, en plus des techniques dites classiques.
Un mélange de peinture, crayons de couleur, stylo bic, feutres, Posca, pastels... en plus de la peinture numérique qui consiste à dessiner via des logiciels de créations d'image tels qu'Illustrator, par exemple. Par la suite, tout est imprimé sur toile (canevas) et monté sur châssis en bois. Je travaille sur les motifs, le tissu wax africain et les formes géométriques car toutes les formes graphiques m'interpellent.
Le portrait est l'un de mes sujets favoris. À travers lui, je cherche à interpréter des expressions, des attitudes, un style ou un sentiment que je considère fort et expressif.


Vos sources d'inspirations ?
Les motifs de tissus africains comme le wax, l'ethnicité de manière générale, le mouvement Afro punk, mes origines africaines, européennes et caribéennes. Je travaille avec une palette de couleurs volontairement vives et soutenues dans le but de transmettre autant d'expressivité que les portraits m'inspirent.
Qu'est-ce qu'être un artiste caribbéen aujourd'hui ?
Réussir à concilier ses origines pluriculturelles à travers son art, qui se traduit par un mélange de médiums, de sujets et de techniques.
Commentez-nous l'oeuvre choisie pour illustrer cet article...
Cette oeuvre mêle différentes techniques : le numérique mais aussi le travail du trait, de la ligne qui dans l'ensemble est très graphique. J'ai fait ressortir ce qui me paraissait le plus important : les yeux, mais aussi le travail du wax derrière avec des couleurs très vives. Je voulais un portrait qui pète, qui soit très visible
Les oeuvres de Sonia sont visibles de 10 à 19 heures, à l'atelier SOTO , 80, rue Schoelcher, à Pointe-à-Pitre.

À LIRE AUSSI

0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION