ACTUALITé - ÉCONOMIE

OURAGAN IRMA - Air France revoit le prix de ses billets

franceantilles.fr 10.09.2017
B.C., depuis Saint-Martin

0RÉAGIR

Air France revoit le prix de ses billets
La pétition en ligne, signée par près de 40 000 personnes, qui dénonçait les tarifs prohibitifs mis en place par Air-France après le passage d'Irma, a poussé la compagnie aérienne à réagir. Depuis samedi soir, des billets à tarifs réduits sont proposés aux victimes de l'ouragan. (Photo d'archives : Dominique CHOMEREAU-LAMOTTE.)

Depuis samedi soir, il est possible de trouver des billets d'avion proposés autour de 310 euros pour un vol Air France entre les Antilles et Paris.

Accusée d'avoir volontairement gonflé ses tarifs au lendemain du passage du cyclone Irma sur Saint-Martin, la compagnie aérienne Air-France a très vite réagi. Les billets aller-simple et par personne à plus de 3 500 euros que Lloyd avait déniché sur le site du transporteur pour permettre à sa femme et à ses deux enfants de quitter Concordia/Saint-Martin dès que possible, sont finalement retombés aux alentours de 310 euros. Un tarif réduit mis en place pour les victimes de l'ouragan qui s'appliquera au moins jusqu'au 19 septembre.
La direction d'Air France, au terme d'une réunion, a annoncé que la hausse des prix entre la Guadeloupe et Paris, avait été générée automatiquement par des algorythmes en raison de l'afflux des connections de la clientèle sur son site internet. Et de préciser qu'il ne s'agissait en aucun cas de vouloir profiter de la situation dramatique rencontrée par de nombreux Saint-Martinois cherchant à quitter l'île. À en croire les dates de réservations proposées, des places restent disponibles pour les dates de mercredi et de vendredi.
« Le plus dur, maintenant, c'est de parvenir à quitter Saint-Martin et rallier la Guadeloupe, pour pouvoir profiter de ces vols », nous a confié Llloyd. En effet, si la compagnie se dit prête à affréter un avion supplémentaire dès mardi et a, dans le même temps, étendu ses vols en partance jusqu'alors de Pointe-à-Pitre, à Cayenne et Fort-de-France, un casse tête demeure : dénicher une liaison au départ de Saint-Martin pour la Guadeloupe.
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION