ACTUALITé - ÉCONOMIE

La Saint-Valentin ne fait pas que des heureux

France-Antilles Guadeloupe 14.02.2017

0RÉAGIR

La Saint-Valentin ne fait pas que des heureux
Indémodables, les roses sont l'emblème de l'amour par excellence. (DCL)

14 février... fête des Amoureux. L'occasion pour les couples de s'offrir des cadeaux ou de partager un moment romantique. L'événement fait-il toujours recette ? Les commerçants sont divisés sur la question.

Saint-Valentin, fête des Amoureux, demeure une fête commerciale bien ancrée. Beaucoup de commerçants reconnaissent toutefois que la tradition se perd. « C'était une véritable fête à l'époque, souligne Victor Vénutolo, président de l'association de Destreland. Aujourd'hui, elle est de moins en moins plébiscitée. C'est chaque année plus calme, moins flagrant. La mode est passée. Seuls quelques secteurs sortent du lot comme les bijoutiers ou la parfumerie. »
Même son de cloche du côté d'un love shop de Jarry. « Cela se dégrade de plus en plus, confie la responsable. Depuis 3-4 ans, c'est la dégringolade. »
« Il y a dix ans, des hommes de tout âge venaient dans mon magasin pour offrir une tenue à leur femme, explique Christiane, à la tête d'une boutique de robeS de mariage et de cocktail. Aujourd'hui, on peut les compter sur les doigts de la main. »
Une tendance à la baisse, mais pas seulement...
La Saint-Valentin fonctionnerait plus ou moins bien en fonction du calendrier.
« Nous prévoyons toujours une collection de lingerie, souligne la responsable d'une boutique à Jarry. Mais si le 14 février tombe un week-end, les ventes seront forcément plus importantes. »
Cette année, la Saint-Valentin se fête un mardi. Un jour peut-être moins propice aux élans amoureux ? C'est ce que craint, en tout cas, le responsable du King Papyrus qui propose un dîner dansant sur l'eau. « Pour le moment, les réservations sont timides. Si ça ne s'arrange pas, je serai contraint d'annuler » , regrette-t-il.
« LES GENS SONT TOUJOURS AMOUREUX! »
D'autres ont plus de chance. Certains restaurants, proposant des menus spéciaux, affichent complet et beaucoup de marchands de fleurs et de bijoux gardent le cap. « La Saint-Valentin est toujours un moment fort de l'année, explique la responsable d'une grande enseigne de bijoux. Nous organisons systématiquement une campagne de communication avec un catalogue. Cela marche toujours et ce, quelle que soit la fête. Les gens sont toujours amoureux! »
Emblème de l'amour par excellence, les fleurs font aussi toujours recette quand il s'agit de faire plaisir aux femmes. « Selon moi, cette fête progresse en Guadeloupe, affirme le gérant de trois magasins de fleurs. Aujourd'hui, les gens manifestent davantage leurs émotions. Durant la Saint-Valentin, nous travaillons deux fois plus. Pour anticiper, nous passons nos commandes début janvier. C'est l'Amérique latine, l'Équateur et la Colombie qui nous fournissent en roses. La fleur est l'un des seuls produits qui ne soient pas liés à une valeur commerciale. C'est moins cher qu'un bijou et sa valeur symbolique est plus forte. »
D'autres ont misé cette année sur l'originalité. C'est le cas de Christiane Boutique qui propose un défilé de robes de mariage et de cocktail dans un hôtel du Gosier.
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION