ACTUALITé - ÉCONOMIE

BOUILLANTE - La « Ti Fèwm an nou » a ouvert ses portes

France-Antilles Guadeloupe 04.12.2017
Fl.B.

0RÉAGIR

La « Ti Fèwm an nou » a ouvert ses portes
Jocelyne Cabrion, gérante de Ti Fèwm an nou : « L'un des buts recherchés à travers mon projet, c'est d'inciter les jeunes à consommer local, et se tourner vers certaines pratiques ancestrales, telles l'élevage d'animaux. »

La Côte sous-le-Vent a désormais sa ferme et son unité d'agro-transformation, depuis l'ouverture de la « Ti Fèwm an nou » .

Jocelyne Cabrion vient de se lancer dans l'élevage, l'agro-transformation, les plantes fruitières et aromatiques, sous le concept intitulé « Ti Fèwm an nou » , un havre de paix niché dans les hauteurs de la section Malendure. L'inauguration du site a fait l'objet de visites découverte samedi matin et d'un cocktail à base de produits du terroir. L'agro-transformation est à son paroxysme sur le site, à travers la transformation de divers produits (groseilles, dictame et autres, production de liqueurs, de sirops, sucreries, confitures, etc.).
DE LA PETITE ENFANCE À L'AGRO-TRANSFORMATION
Arbres fruitiers et autres pousseront au fur et à mesure sur le site, en vue de pérenniser ce volet d'agro-transformation. Poules, canards, lapins, pintades, cochons et cabris notamment, comptent parmi les animaux de cette ferme, qui s'étend du côté de Malendure-Est. La vente d'animaux vivants est possible, mais il convient de s'y prendre très tôt. Une production de charbon de bois est également installée sur le site.
Les visiteurs ont afflué pour cette inauguration, et les scolaires devraient leur emboîter le pas d'ici peu. « Quand j'étais petite, mon père avait son petit jardin personnel et des animaux. C'est à ce moment-là, que l'idée m'est venue. Depuis, j'ai suivi diverses formations. Après quoi, j'ai monté mon projet avec l'aide de certains organismes qui m'ont épaulée » , explique Jocelyne Cabrion, gérante de Ti Fèwm an nou. Avant de se lancer dans ce projet de ferme et d'agro-transformation de produits du terroir, Jocelyne oeuvrait dans le domaine de la petite enfance. Elle remercie son mari et sa famille qui la soutiennent. À noter que Jocelyne Cabrion a été lauréate du 1er prix de créateur d'entreprise.
Contact : 06 90 52 24 74.
Accès : après la montée de Malendure en venant de Basse-Terre, prendre l'entrée à droite Malendure-Est, passer le lotissement Les Rochers de Malendure et monter toute la pente. Le site qui dispose d'un local, peut également faire l'objet de location pour des meetings et réunions.
ILS ONT DIT
Gino Domota, employé du CFPPA : « L'accompagner davantage »
« J'ai eu Jocelyne Cabrion comme stagiaire au CFPPA (centre de formation professionnelle et de promotion agricole) et ce qui est bien, c'est que son groupe a été très rapidement solidaire, en se don- nant mutuellement la main. Cela me fait plaisir de voir qu'elle progresse sur ses acquis. C'est aussi le moment de l'accompagner davantage afin qu'elle aille encore plus loin. »
Mme Nicolas, enseignante : « Les choses ont bien progressé »
« Lorsque nous sommes venus avec les enfants de l'école, qui étaient déjà très satisfaits, la ferme était en chantier. Depuis, les choses ont bien progressé. Je lui dis merci. Je lui souhaite de belles choses afin qu'elle continue. »
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION