ACTUALITé - ÉCONOMIE

La vente sur Internet ne fait pas recette

France-Antilles Guadeloupe 17.04.2017

4RÉAGIR

La vente sur Internet ne fait pas recette
Sur Internet, les Guadeloupéens achètent principalement des vêtements. Avant d'acheter en magasin, les clients se renseignent sur Internet.

56% des Guadeloupéens n'effectuent jamais d'achat sur Internet. Et 25% y ont rarement recours. La tendance est la même dans tous les Dom.

L'Observatoire Crédit Moderne développe une expertise dans l'analyse des tendances de consommation aux Antilles-Guyane. Sa dernière étude en date s'est intéressée, entre autres, aux comportements d'achat sur Internet.
Le premier enseignement de cette étude, c'est que l'e-commerce ne fait pas encore partie de la culture domienne, et singulièrement guadeloupéenne. Alors que l'e-commerce explose en France, avec un chiffre d'affaires en progression constante - 60% des ménages y ont régulièrement recours - les Domiens restent en dehors de cette tendance. 55% d'entre eux (56% en Guadeloupe) n'achètent jamais sur Internet, et 26% très rarement. Seulement 4% de la population recourent très souvent à l'achat en ligne. La principale raison (45%) invoquée par les réfractaires, c'est le manque de confiance dans la protection des données bancaires. L'autre raison majeure, c'est l'impossibilité d'essayer les produits.
LE MAGASIN RESTE INCONTOURNABLE
Les Guadeloupéens qui achètent sur Internet - 4% très souvent, 15% assez souvent - choisissent cette méthode pour deux raisons principales : les prix sont plus intéressants (46%) et le choix plus important (20%).
Le gain de temps (15%) et la facilité de comparaison des prix (12%) interviennent également. Le montant de l'achat à effectuer joue assez peu : il n'a aucune corrélation pour 36% des acheteurs, et joue à partir de 500 euros pour 36% d'entre eux.
Dans l'esprit des consommateurs, les magasins conservent des avantages évidents, dont celui, principal (54%), de pouvoir toucher et essayer les produits. La satisfaction de pouvoir repartir immédiatement avec son achat joue également, pour 16% des consommateurs.
Qu'on n'aille pas déduire de cette étude que c'est à Internet que les Guadeloupéens sont réfractaires. Bien au contraire. Avant d'acheter dans un magasin, plus de la moitié d'entre eux va sur Internet pour chercher des informations sur les produits qu'ils veulent acheter et comparer les prix.
4
VOS COMMENTAIRES
  • paille - 18.04.2017
    les raisons evoquees par Lucy 971 sont celles qui me decouragent d acheter en ligne.
    Car c est toujours l incertitude sur les frais.
    Il faut rajouter à cela, les blocages en douane, et les demarches sans fin quand il y a erreur.
  • iMandarinGriot - 18.04.2017
    Tout seul comme un grand ? Oui !
    “ Qu'on n'aille pas déduire de cette étude que c'est à Internet que les Guadeloupéens sont réfractaires. “
    Je vais peut-être surprendre car je suis absolument d’accord avec cette affirmation. Mes compatriotes adorent Internet et leurs écrans. Je le répète très souvent. Et je répète aussi qu’ils ne sont pas sur Internet mais sur Facebook, Whatsapp et Youtube. Je répète aussi que ce que je nomme l’outil ordinateur et son corollaire l’internet utilitaire sont extrêmement effrayants (oui ! ) pour mes compatriotes.
    En effet, je fais des recherches sur le site de la CAF, des Impôts, du Cadastre, je fais des commandes sur des catalogues, et tenez-vous bien, des inscriptions post-bac pour des jeunes personnes qui passent des heures sur Internet. Bien entendu, ce que je raconte n’a pas la véracité d’un fait scientifique mais comme je dis cela très souvent, je constate qu’autour de moi, ordinateurs, fixes, portables, smartphones pullulent et que l’on a recours à moi pour les tâches utilitaires.
    Je confirme qu’ils consultent, comparent mais qu’après pour la commande, je suis sollicité. Je confirme que la crainte pour la carte bancaire est très grande.
    Ici je vais donner des opinions. Je crois que les commandes, les recherches qui impliquent que l’on soit acteur n’est pas dans l’ADN de l’énorme majorité de mes compatriotes. Or chercher puis passer commande est un acte individuel où l’on décide seul. En gros je pointe du doigt une manque de confiance en soi
  • Lucy-971 - 17.04.2017
    Merci les frais de livraison, taxes douanière et Octroi de Mer sans ça il y aurait plus d achat sur le Net mais les Guadeloupéens sont les vaches laitières de la France !!!!! tout le monde le sait....
  • sassie - 17.04.2017
    quand les vaches ne produisent rien et attendent ....
    que tout arrive .... l'importation a un coût !!!
    allez les vaches "" bougez vous les mamelles ""
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION