ACTUALITé - ÉCONOMIE

SAINT-CLAUDE - Le pont sur la Rivière Noire bientôt en service

France-Antilles Guadeloupe 15.02.2017
J.D.

2RÉAGIR

Le pont sur la Rivière Noire bientôt en service
Aujourd'hui, le tablier de l'ouvrage est quasiment terminé et les garde-corps sont en passe d'être installés.

Plus que deux mois à attendre pour la livraison du nouveau pont, où les travaux sont aujourd'hui bien avancés. Cependant, de nombreux aménagements restent encore à réaliser.

On l'attend depuis juin 2015, date à laquelle les travaux du nouveau pont de la Rivière Noire ont débuté. Celui-ci doit remplacer le petit « pont de Nozières » qui a, depuis des décennies (plus de deux siècles) rendu bien des services à la population de Saint-Claude et en particulier aux habitants de la section de Matouba. Après 18 mois de travail, le chantier a bien progressé, puisque les structures principales du pont (poutres maîtresses et tablier) ont été posées.
DES TESTS À EFFECTUER
Depuis la fin novembre, date à laquelle les poutres métalliques ont été déposées sur leurs supports, les équipes se sont principalement attelées à la réalisation du tablier, à savoir la pose de 39 dalles de 6 tonnes chacune - courant décembre - puis la « liaison » (jointure) de ces dalles, début janvier. Ensuite, les « longrines » (poutres de béton) qui vont supporter les garde-corps ont été placées et actuellement les ouvriers s'emploient à « vériner » tout le tablier, c'est-à-dire à le poser sur ses appuis définitifs.
Toutefois, de nombreux équipements complémentaires restent encore à aménager, à savoir les deux dalles d'accès (aux deux entrées) ainsi que l'étanchéité du tablier puis le coulage des enrobés (le bitume) sur ce même tablier et enfin le trottoir destiné aux piétons.
Lorsque ces derniers travaux auront été effectués, il ne restera plus qu'à doter cet ouvrage d'un bon éclairage et des panneaux de signalisation nécessaires.
Mais avant d'ouvrir le pont à la circulation, une dernière étape devra être franchie : un test de résistance à la charge, dite « épreuve de charge » . Plusieurs engins lourdement lestés éprouveront la résistance du pont à différentes charges et son taux de déformation sera alors évalué. Si les résultats se révèlent conformes aux prévisions et aux normes requises, alors le pont de la Rivière Noire pourra enfin être ouvert aux Saint-Claudiens et à tous les Guadeloupéens.
Fabien Cleworth, le conducteur des travaux et Jean-Marc Bairtran, le chef de chantier.
2
VOS COMMENTAIRES
  • Péquéitinidleau Karukera - 16.02.2017
    Tests de vibrations
    C'est pour quand les tests en vibrations sachant qu'on est dans les contreforts de la Soufriére?
  • yoda - 15.02.2017
    Le vieux corps m'avait menti.
    « le petit pont de Nozières » qui a, depuis des décennies (plus de deux siècles) rendu bien des services » . Le vieux m’avait dit dans les années 60, qu’il était le responsable du coffrage du pont. Le monsieur avait à peu près 80 ans . J’apprends aujourd’hui que l’ouvrage a plus de 200 ans .
    Ah sé vié cô té inmé menti à lépok.Il m'avait même affirmé que l'endroit était hanté.
    En tout cas c’est un très bel ouvrage et apparemment le paysage n’est pas trop altéré.
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION