ACTUALITé - ÉCONOMIE

Une convention pour s'ouvrir sur le monde

France-Antilles Guadeloupe 08.06.2018
Nathalie DINANE / Roberto BIRHUS

1RÉAGIR

Une convention pour s'ouvrir sur le monde
Jacques Martial, président du MACTe, Jean-Paul Dubreuil, président du conseil de surveillance d'Air Caraïbes, et son collaborateur Patrick Malval, président du directoire, ont signé, hier, une convention de partenariat. (Roberto BIHRUS)

Le Mémorial ACTe et la compagnie Air Caraïbes ont signé une convention de partenariat qui permet à l'un d'avoir les moyens de s'ouvrir un peu plus sur le monde et à l'autre de s'ancrer un peu plus dans l'histoire caribéenne.

« Accroître notre visibilité à l'international. » C'est l'objectif de Jacques Martial, président du Mémorial ACTe, qui a signé une convention de partenariat avec la compagnie aérienne Air Caraïbes, mercredi.
Selon lui, le MACTe s'ouvre ainsi un peu plus sur le monde. « C'est une opportunité de travailler avec des jeunes, les faire voyager, d'emmener des jeunes Guadeloupéens vers d'autres destinations pour se nourrir, se construire, comprendre le monde dans lequel ils vivent et comprendre la Guadeloupe également. », explique-t-il.
Cette convention prévoit, en effet, une mise à disposition de moyens de transport, de communication et d'échanges. Le MACTe bénéficiera de tarifs préférentiels pour faciliter sa programmation et s'engage à offrir une tarification particulière aux clients de la compagnie détenteurs d'une carte étudiante. « C'est un beau partenariat. C'est le résultat d'une vision, d'une intuition et aussi de beaucoup de travail. C'est à la fois une vitrine, un miroir et une fenêtre. , commente Jacques Martial, très fier.
Air Caraïbes et le MACTe, ce sont deux mondes différents qui s'allient en faveur de la mémoire. « Nous sommes dans le monde de l'économie, a priori loin du monde de la mémoire, précise Jean-Paul Dubreuil, président du conseil de surveillance d'Air Caraïbes. Nous avons découvert, lors de notre assemblée générale organisée dans ce haut lieu, toutes les étapes de la réalisation du MACTe. Ce centre de la mémoire est une richesse pour tous les deux. » Et ancre un peu plus la compagnie, déjà très attachée à la Guadeloupe.

1
VOS COMMENTAIRES
  • réflexion - 08.06.2018
    petits cadeaux entre amis
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION