ACTUALITé - ÉCONOMIE

Une tendance à l'embellie économique

France-Antilles Guadeloupe 09.08.2018

1RÉAGIR

Une tendance à l'embellie économique
La reprise dans le BTP est un signe encourageant pour l'ensemble de l'économie. (M.A.)

Au 1er trimestre, l'activité économique s'est plutôt bien orientée dans la grande majorité des secteurs. Même le BTP redresse la tête.

C'est un événement qui mérite d'être signalé : après des années de crise, le secteur du BTP connaît enfin un regain d'activité. Ce rebond s'inscrit dans une tendance générale d'amélioration de l'économie, qui touche notamment le tourisme et l'industrie. C'est ce qui ressort des dernières analyses livrées par l'IEDOM (1).
Dans un contexte de croissance mondiale, caribéenne et nationale, la Guadeloupe ne devait pas rester à la traîne. Au premier trimestre, elle a plutôt bien tiré son épingle du jeu. Outre la progression du secteur du BTP pour le deuxième trimestre consécutif, le secteur du tourisme demeure bien orienté, comme en témoigne la progression du trafic à l'aéroport.
L'activité des industries agroalimentaires marque légèrement le pas, mais après deux très bons trimestres, entraînant un glissement annuel de +4% des exportations (rhum notamment).
Dans le commerce, la sitution est plus mitigée, en raison notamment d'un certain coup de frein dans la consommation des ménages et, plus précisément, d'un moindre recours aux crédits à la consommation. Les ventes de véhicules neufs en souffrent, avec une chute de 12% sur le trimestre.
L'ICA EN HAUSSE
Le secteur primaire reste sous le coup des dommages causés par Maria, mais les exportations reprennent doucement, pour une valeur de 3, 9 millions d'euros (contre 7, 2 millions au 1er trimestre 2017). Face à ces éléments, les entrepreneurs font preuve d'un certain optimisme : l'indicateur du climat (ICA) des affaires progresse de 3, 7 points et s'établit au-dessus de sa moyenne de longue période. Les prévisions d'investissement et d'embauche des chefs d'entreprise sont également bien orientées.
(1) En savoir plus : www.iedom.f
Un net rebond dans le BTP
Le redémarrage de l'activité du BTP se confirme.
Les chefs d'entreprise perçoivent une hausse du niveau de leur activité pour le second trimestre consécutif et reconnaissent une amélioration tant de leur trésorerie que des délais de paiement. Si les ventes de ciment se contractent légèrement sur le trimestre, elles restent en nette amélioration en glissement annuel (+7,5%).
Les effectifs salariés recensés à la caisse des congés payés du BTP rebondissent, avec une hausse de +11,3% par rapport au quatrième trimestre de 2017. Ce rebond est notamment dû à la hausse attendue de l'activité liée aux différents chantiers d'envergure prévus, dont le nouveau CHU, des constructions d'hôtels et les travaux d'extension à l'aéroport.
A noter toutefois que le marché immobilier montre des signes de ralentissement : les permis de construire délivrés chutent de 16,3% sur le trimestre et de 48,1% en glissement annuel.
1
VOS COMMENTAIRES
  • lenaif1 - 10.08.2018
    l'epargne locale
    la commande publique ne peut pas à elle seule faire tourner l'économie locale l'épargne des fonctionnaires et autres gagnants du statut l'activité btp est cyclique il faut une industrie agro-alimentaire , et de l'activité dans le secondaire le tourisme a ses limites sur un petit territoire n'en déplaise au pdt de region unbon service de transport public la fonction publique ne pourra absorbée toute la main d'oeuvre
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION