En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.

Étudiants : pensez aux bourses!

France-Antilles Guadeloupe 23.08.2013

Partager sur FacebookPartagez sur TwitterPartager sur LinkedIn
Étudiants, si vous poursuivez une formation dans les métiers du sanitaire, renseignez-vous, des bourses existent. (R.B.)

Chaque année, le conseil régional place l'éducation et la formation parmi ses priorités. Différents types de bourses sont ainsi proposés aux étudiants dans le but d'assurer l'égalité des chances.

1 UNE BOURSE RÉGIONALE
Elle vise à soutenir financièrement les étudiants bacheliers ou titulaires de diplômes équivalents, ne bénéficiant d'aucune autre forme d'aide (bourse de l'État, prêt d'honneur etc). Elle s'adresse aux moins de 25 ans, mais aussi aux étudiants qui n'ont pas interrompu leurs études jusqu'à 29 ans et qui bénéficient déjà de la bourse régionale. Cette bourse est soumise à un plafonnement de ressources des parents.
Pour des études poursuivies dans le public en Guadeloupe ou en Martinique, la bourse s'élève à 1 720 euros par an. Hors du département, elle atteint 3 150 euros. Dans le privé, elle est plafonnée à 2 000 euros pour des études dans le département et 4000 euros en Guyane, dans l'Hexagone ou à l'étranger.
Date de dépôt : du 16 septembre au 30 novembre 2013. Le formulaire de demande d'aide papier n'existant plus, les étudiants feront leur demande uniquement en ligne à partir du site www.cr-guadeloupe.fr / Rubrique « À la Une » .
2 UNE BOURSE POUR LES FUTURS INFIRMIERS
La bourse sanitaire, sous conditions de ressources, est destinée aux étudiants poursuivant une formation sanitaire dans les instituts de formation de soins infirmiers (infirmier, aide-soignant, auxiliaire de puériculture) agréés par la collectivité : Ifsi de Pointe-à-Pitre, IFSI de Basse-Terre et lycée de Port-Louis. Le montant annuel de la bourse varie entre 1 315 et 3 554 euros en fonction de l'échelon retenu.
Date limite de dépôt du dossier : dossiers à retirer auprès des écoles agréées et à déposer avant le 30 septembre 2013.
3 UNE BOURSE SOCIALE
Cette aide concerne les étudiants inscrits dans les établissements de formation sociale initiale, agréés et financés par le conseil régional (CFTS, centre de formation des travailleurs sociaux, et Form'Action), lors de la préparation de diplômes ou de certificats spécifiques dans le domaine du social : assistant de service social, éducateur spécialisé, diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants, diplôme d'état de technicien de l'intervention sociale et familiale, certificat d'aptitude aux fonctions de moniteur éducateur.
Le montant de la bourse, qui varie entre 1 315 et 3 554 euros, tient compte du revenu fiscal de référence.
Dossier à retirer auprès des centres de formation agréés et à déposer avant le 30 septembre 2013.
4 UNE AIDE POUR FAIRE UN STAGE À L'ÉTRANGER
La bourse extra-régionale permet à un étudiant, dans le cadre de la validation de sa formation, d'effectuer un stage pratique (entre 3 et 6 mois) en entreprise à l'étranger. Sont concernés les étudiants qui poursuivent un cursus de niveau bac + 3 ou plus (écoles d'ingénieurs, HEC, Master, commerce international) dont l'obtention du diplôme nécessite la validation d'un stage à l'étranger. L'aide est attribuée en fonction du coût du projet.
Date limite de dépôt du dossier : il doit être déposé trois mois avant le départ en stage.
5 UN PRÊT À TAUX ZÉRO
Ce prêt permet aux étudiants de contracter un emprunt auprès d'une banque, d'un montant de 4 000 euros maximum, dont les intérêts sont pris en charge par le conseil régional. L'étudiant doit avoir entre 18 et 25 ans. Toutefois, les étudiants de plus de 25 ans peuvent bénéficier d'une dérogation jusqu'à l'âge de 29 ans, à condition que leurs études n'aient pas été interrompues. Plusieurs établissements bancaires sont agréés pour accorder ce prêt : Crédit Agricole, BNP, Caisse d'épargne, Société générale, BDAF.
Le remboursement s'effectue sur une durée de six ans maximum, un différé d'amortissement de deux ans est possible.
Date limite : toute l'année (les étudiants doivent contacter directement leur banque).
Aides de l'État, de la Région, crédit à taux préférentiel... de nombreuses possibilités existent pour les étudiants.
6 UN PRÊT POUR DU MATÉRIEL INFORMATIQUE
Il s'agit d'un prêt unique destiné aux étudiants de 18 à 25 ans afin de les aider à acquérir un matériel informatique de type ordinateur portable ou encore pack multimédia. La somme accordée par la banque est plafonnée à 3 050 euros et doit s'élever au minimum à 500 euros. La durée de remboursement s'échelonne sur 1 à 3 ans maximum. Date limite : toute l'année (les étudiants doivent contacter directement leur banque).
7 UNE AIDE POUR PAYER SA MUTUELLE
Cette aide s'adresse aux étudiants âgés de moins de 26 ans bénéficiant d'une bourse d'État ou de l'aide de la collectivité. L'étudiant doit être inscrit dans un établissement d'enseignement supérieur aux Antilles-Guyane et ses parents doivent être domiciliés fiscalement en Guadeloupe.
Date limite de dépôt du dossier : L'étudiant doit souscrire à une mutuelle. Le dossier doit être retiré et déposé dûment complété auprès de la mutuelle choisie avant le 31 décembre de l'année universitaire.
8 UNE BOURSE POUR LES CHERCHEURS
Elle vise à aider les titulaires d'un Master 2 à suivre une formation au sein d'un laboratoire. La Région, en partenariat avec le Fonds social européen, cofinance le projet d'études à hauteur de 95% maximum. Le solde est à la charge du laboratoire ou de l'organisme de recherche basé en Guadeloupe. Montant minimum net de l'allocation : 1 320 euros par mois, pendant trois ans.
Date limite de dépôt du dossier : se rapprocher de l'UAG.
- Et pour ceux qui partent...
Le conseil régional facilite l'accès au logement, dans la région parisienne, aux étudiants guadeloupéens de moins de 30 ans poursuivant des études, d'un niveau master. Il a signé avec la cité internationale universitaire de Paris une convention visant à réserver plusieurs dizaines de chambres au sein de résidences universitaires. Les chambres sont situées à la Maison des provinces de France dans le 14e arrondissement et dans la résidence Lilas à la Porte des Lilas. Les dossiers sont à déposer avant la mi-juin pour une rentrée en septembre.
Autre dispositif : l'accueil des étudiants dans l'Hexagone, en partenariat avec le Cnous, centre national des oeuvres universitaires.
Objectifs : les informer avant le départ et à l'arrivée pour faciliter leurs démarches (inscription dans les universités, transport, restauration, loisirs etc.) et les aider à trouver un logement. Tout étudiant boursier désireux de bénéficier d'un logement par le Crous de son académie d'accueil dans l'Hexagone, doit envoyer la copie de son dossier social étudiant (DSE) au Conseil régional avant le 1er juin.
Réagissez à cet article

RetourHaut
MartiniqueGuyane
Rechercher