ACTUALITé - ENVIRONNEMENT

Guadeloupe la 1ère lance Alerte Guadeloupe

France-Antilles Guadeloupe 09.09.2018
Laurence BAPTISTE-SALOMON

0RÉAGIR

Guadeloupe la 1ère lance Alerte Guadeloupe
(De gauche à droite) Muriel Barthélémy, rédactrice en chef télé de Guadeloupe la 1ère, Nadine Fadel, chargée du contenu éditorial d'Alerte Guadeloupe, Sylvie Gengoul, directrice régionale et Margaret Lawrence Calmelet, responsable marketing et communication. (L.B.-S.)

À l'occasion du premier anniversaire du passage de l'ouragan Irma, la chaîne de radio et télévision du service public a dévoilé une plateforme internet dédiée aux risques majeurs : Alerte Guadeloupe.

Selon les services de Météo France, il y a deux systèmes actifs qui « vont donner naissance presque simultanément à deux cyclones sur l'Atlantique Tropical » . Il y a l'onde tropicale numéro 9, pour laquelle, vendredi en fin de journée, Météo France précisait : « Actuellement stationnaire, elle devrait adopter une trajectoire vers l'ouest au cours des prochains jours en s'intensifiant graduellement » . Elle était située à 2 800 kilomètres de l'arc antillais. Beaucoup d'incertitudes quant à sa trajectoire et son intensification subsistant, la population est invitée à se tenir régulièrement informée de son évolution. Le 2e phénomène, le système cyclonique potentiel numéro 8, devait quant à lui devenir une tempête tropicale dans la nuit de vendredi à samedi. Il ne présente pas de menace pour l'instant pour l'arc antillais.
« UN ESPACE D'ACCOMPAGNEMENT »
Cette actualité cyclonique vient une nouvelle fois nous interroger sur notre niveau de connaissance de ces phénomènes et notre degré de préparation. Savons-nous quoi faire pour protéger nos habitations ? Avons-nous le nécessaire, une sorte de kit de survie à notre domicile ? C'est un peu à toutes ces questions et à bien d'autres qu'entend répondre Guadeloupe la 1ère avec la plateforme qu'elle a lancée cette semaine, Alerte Guadeloupe (1). Et ce, à un moment très particulier mercredi soir, le jour anniversaire du passage de L'énorme Madame Irma sur les Îles du Nord (2).
« L'idée est née après (l'ouragan), en échangeant avec Walles Kotra, mon chef, qui m'a demandé ce que l'on pouvait faire dans la durée pour accompagner Saint-Martin » , explique Sylvie Gengoul, la directrice régionale de Guadeloupe la 1ère, à l'hôtel Beach Plaza, à Marigot, où les équipes de la station s'étaient installées pour des éditions spéciales. « Le numérique, de façon générale, intègre tous les principes du service public : l'accessibilité, l'adaptabilité, la continuité » , poursuit la directrice. Cette plateforme de prévention des risques naturels se veut être « un espace d'accompagnement avant, pendant et après la crise, et d'information, d'interaction pour générer de la valeur sociale, ce qui est l'objectif fondamental pour nous, service public, qui nous distingue des autres » .
DES RÉPONSES À DE VRAIES PROBLÉMATIQUES
La charte éditoriale de la plateforme a été supervisée par Muriel Barthélémy, rédactrice en chef télé. « Les développeurs à France-Télévisions ont souvent travaillé sur ce type de plateforme, mais cela s'arrête souvent au niveau de l'intention, ce qui montre la motivation de Guadeloupe la 1ère » pour qu'elle voit le jour.
« Nous avons quelques liens, mais on héberge la plupart des contenus » , souligne Nadine Fadel, ce qui se veut être la nouveauté du site. Plus besoin d'aller sur plusieurs sites pour trouver l'info. Alerte Guadeloupe est conçu pour être un guichet unique de la parole institutionnelle, des savoirs vernaculaires et ouvrir la discussion entre citoyens.
« Nous allons répondre à de vraies problématiques que se pose la population. Par exemple, un article qui sera bientôt publié sur le site : « Scotch et contre-plaqué, est-ce un réflexe ou une vraie bonne solution ? » avec les réponses d'un architecte » , explique Nadine Fadel, chargée du contenu éditorial d'Alerte Guadeloupe. « L'idée est de faire naître cette culture du risque et d'apprendre à vivre avec » , résume Sylvie Gengoul.
(1) alerteguadeloupe.la1ere.fr
(2) Nom du documentaire réalisé par Éric Stimfling et Steeve Prudent, journalistes à Guadeloupe la 1ère (voir notre édition de vendredi)
Comment ça marche ?
Alerte Guadeloupe, « pas question que cela soit un feu de paille, ce n'est pas un coup de communication » , affirme Muriel Barthélémy, rédactrice en chef télé de Guadeloupe la 1ère. L'architecture du site, conçue par les développeurs numériques de France Télévisions, est appelée à évoluer. Les contenus proviennent et proviendront des autorités locales, de contributeurs « agréés » sur le blog des experts et de la mémoire collective. Vidéos, reportages, interviews, etc. Le but sera aussi de mettre en place un forum sur lequel les gens pourront échanger avant, après et même pendant la crise.
Tous les mois, un séminaire en ligne avec un expert répondra aux questions des internautes. Des dossiers seront régulièrement réalisés avec des messages push envoyés depuis l'application Guadeloupe la 1ère pour tenir informée la population. Alerte Guadeloupe ambitionne à terme d'aborder l'ensemble des risques naturels (cyclone, séisme, inondation, mouvement de terrain, éruption volcanique et tsunami) et même environnementaux comme les sargasses par exemple.
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION