ACTUALITé - ENVIRONNEMENT

RIVIÉRA DU LEVANT - La communauté d'agglomération s'occupe sérieusement des sargasses

France-Antilles Guadeloupe 10.08.2017
Franck BRELAND

2RÉAGIR

La communauté d'agglomération s'occupe sérieusement des sargasses
Les brigades sont déjà inter venues sur les plages de Saint-Félix au Gosier, du bourg et des Galbas à Sainte-Anne et à l'Étang Buisson à Saint-François. (Communauté d'Agglomération de La Riviera du Levant)

Au titre de la compétence optionnelle en matière de protection de l'environnement, la communauté d'agglomération mène une politique volontariste de ramassage des algues brunes sur les plages de son territoire.

Juste avant les grandes vacances, les sargasses ont fait leur retour sur les côtes de la Guadeloupe. Une intrusion dont on se serait bien passé. Comme beaucoup de littoraux situés face à l'océan Atlantique, celui des communes du Sud-Est de la Grande-Terre est particulièrement exposé, notamment Le Gosier, Sainte-Anne et Saint-François, stations balnéaires de choix. Depuis le 24 mai, ce sont plus de 200 m3 et 100 tonnes de sargasses qui ont été collectées sur les plages de la communauté d'agglomération de la Riviera du Levant (Carl). Il faut dire que le territoire de La Riviera du Levant est fortement impacté par ces échouages massifs d'algues sargasses depuis 2011, ce qui constitue un vrai problème sanitaire, écologique et économique pour le territoire. Ces actions de collecte se poursuivent en cette période de grosse affluence sur les plages. En fin de semaine dernière, une opération coup de poing a eu lieu à La Désirade. Plus à l'est, la petite île est très impactée. En ce moment, le ramassage est essentiellement manuel car une machine en panne perturbe considérablement la collecte mécanique. Elle devrait être à nouveau opérationnelle cette semaine.
MOBILISATION CONJOINTE AVEC L'ÉTAT
Impliqués dans la gestion de ces deux fléaux, les services de l'État se sont mobilisés afin de mettre en oeuvre des actions de prévention et les moyens nécessaires au recrutement d'agents de terrain. Formées par l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) les brigades vertes ont ainsi été recrutées pour collecter les sargasses, mais aussi pour être des ambassadeurs du tri sélectif, en dehors des périodes d'échouage des algues. La lutte contre les sargasses dites algues brunes ne relève d'aucune des catégories précisées dans le bloc de compétences « Aménagement de l'espace communautaire » et « Collecte et traitement des déchets des ménages et déchets assimilés » de la Carl. Les sargasses n'étant à ce jour, définies ni comme des déchets ni comme des déchets verts ou biodéchets. Malgré cela, la communauté d'agglomération a décidé d'intervenir. Ses actions en la matière relèvent d'une politique volontariste au titre de la compétence optionnelle en matière de protection et de mise en valeur de l'environnement et du cadre de vie.
Bien que n'étant pas directement compétente pour répondre à cet enjeu, mais compte tenu de son incidence sur les populations et l'attractivité de son territoire, la communauté d'agglomération a également fait le choix, en partenariat avec les services de l'État, de proposer des contrats aidés à des jeunes peu qualifiés et rencontrant des difficultés d'insertion dans le monde du travail.
La collecte manuelle est ainsi assurée par une équipe de 20 agents mobilisés sur le terrain et complétée par une collecte mécanisée réalisée dans le cadre d'un marché lancé par la Carl.
Une action proposée aux communes membres
Depuis le 24 novembre 2016, dans le cadre de sa politique volontariste de préservation et de valorisation des plages, la Carl a conforté son action en proposant aux communes membres de mettre en place le nettoyage de certaines plages dont : plages de l'hôtel Salako, de la Datcha, de Saint-Félix, au Gosier, des Galbas, de Castaing, du lagon et du, bourg de Sainte-Anne, de l'Etang Buisson, des Raisins-Clairs et de l'anse Canot, à Saint-François, de l'anse à Fifi et de Farid à Baie-Mahault, à La Désirade.
2
VOS COMMENTAIRES
  • lenaif1 - 12.08.2017
    GESTION
    c'est une problématique qu'il faut prendre en compte comme le déneigement des routes sous d'autres latitudes
  • siam - 11.08.2017
    El les courantologues de Fouillole? Travaillent -ils avec les déductologues qui annoncent une arrivée massive de sargasses en Gpe?
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION