ACTUALITé - ENVIRONNEMENT

Le COD activé en mode veille

franceantilles.fr 12.09.2018

3RÉAGIR

Le COD activé en mode veille
A la préfecture, à Basse-Terre, le centre opérationnel départemental est activé en mode veille. -Valérie Duru

La préfecture se prépare aussi au passage de la tempête Isaac. Le centre opérationnel départemental (COD) est activé, mais il est pour l'instant en mode veille. Le service interministériel de défense et de protection civile, qui le chapeaute et s'occupe de la gestion de crise, est à la manœuvre.

Il prépare toute la logistique du COD, vérifie une fois de plus toutes les coordonnées des référents. Il est en liaison permamente, par mail et téléphone, avec les communes. Son rôle : gérer toutes les difficultés qui pourraient surgir. Par exemple sensibiliser les communes au risque d'effondrement de falaises avec la houle cyclonique.

À l'heure actuelle, il travaille à répartir les forces en fonction de l'évolution du phénomène cyclonique. Les forces de secours et de sécurité sont en train d'être renforcées dans les Îles du sud, qui, selon les prévisions de trajectoire, pourraient être plus fortement touchées.

Au fur et à mesure de l'évolution de la situation et si elle le nécessite, le préfet, Philippe Gustin, décidera de l'activation physique du COD. Tous les services de secours (pompiers, Samu, Agence régionale de santé), les forces de l'ordre (police et gendarmerie), ainsi que les opérateurs réseaux (EDF, Routes de Guadeloupe...), seront alors réunis en cellule de crise en préfecture.

V.D.

3
VOS COMMENTAIRES
  • iMandarinGriot - 12.09.2018
    51% de réussite et ce sera bien !
    Je fais partie de 5%, bon, soyons généreux, 10% qui souriront en lisant le ton triomphaliste de cet article qui, si le nommé Isaac était un lecteur, serait pris de panique, reculerait, chercherait un autre chemin pour poursuivre sa route.
    Ces 5 ou 10% ont que les plus beaux préparatifs ne tiennent jamais le timing prévu, car celui qui est face, lui aussi a ses préparatifs.
    Je ne vois pas pourquoi je m'étalerais mes connaissances car j'ai fait trop d'efforts pour les acquérir pour ne pas les utiliser. A Trafalgar, nous fîmes le choix de canons puissants pour pulvériser les vaisseaux de la perfide Albion. Horatio choisit le combat rapproché et arma ses bâtiments de caronades chargés à mitraille. Le reste c'est de l'Histoire. A Waterloo, Wellington ne cessait de dire qu'il souhaitait la pluie. Cet anglais froid, exigeant avec ces soldats, ayant constaté que le sol était détrempé, aligna des carrés devant les canons de Napoléon et après deux heures de canonnade, quand les 12 000 cavaliers françaises chargèrent, ils trouvèrent les carrés intacts. La boue avait empêché les boulets de rebondir pour faucher des rangs entiers dans les carrés. Wellington avait remarqué cela dans la péninsule ibérique où il avait battu à plusieurs reprises les troupes de l'empereur.
    Vous comprenez alors pourquoi je me dis que rien ne se déroulant comme prévu et que je demeure dubitatif, espérant que cela marche à un peu plus que 51%.
  • moranus - 12.09.2018
    Isaac sera-t-il sacrifié?
    Isaac sera-t-il sacrifié avant de commettre l'irréparable?
    Ce comité est là pour agir post mortem, il ne peut rien faire pour arrêter le cours de notre histoire cyclonique.
  • petit poucet - 12.09.2018
    Et qui gère le COD en Guadeloupe? A croire Serge Bilé, journaliste de Martinique la 1ère c'est le ...Préfet de la Martinique! (JT de 19heures du 10/09/18). Apparemment S.Bilé aussi doué que nos hauts parleurs de Gpe la 1ère.
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION