ACTUALITé - ENVIRONNEMENT

La revue de presse des journaux de la région - Le gouvernement d'Antigua va aider les hôtels face à l'invasion des sargasses

France-Antilles Guadeloupe 10.06.2018
ANTIGUA OBSERVER

1RÉAGIR

Le gouvernement d'Antigua va aider les hôtels face à l'invasion des sargasses
Les propriétaires du St James Club travaillent tous les jours pour nettoyer les plages. (Hotel St. James Club)

Le gouvernement d'Antigua rencontrera des hôteliers de l'île pour voir quelle assistance pourrait être apportée pour faire face aux algues sargasses qui font des ravages sur les côtes du pays.

Connue pour son odeur âcre et d'oeuf pourrie une fois qu'elle commence à se décomposer, l'algue brune pose un sérieux problème aux hôteliers, en particulier ceux qui ont des propriétés en bord de mer.
Charles « Max » Fernandez, le ministre du Tourisme d'Antigua, a déclaré que les hôtels situés sur la côte Est de l'île sont les plus touchés. Il a indiqué que le gouvernement ferait le maximum pour soulager les entreprises qui sont impactées.
« Nous verrons comment nous pouvons travailler avec le service des travaux publics pour aider à nettoyer la plage tous les jours. C'est un énorme défi pour nous, mais nous devons faire avec » , a déclaré le ministre.
Le ministre a également été interrogé sur la possibilité d'utiliser les algues de manière positive, comme suggéré par de nombreux experts dans le monde. Le ministre Fernandez a dit qu'il n'était pas sûr de la façon dont les algues pourraient être utilisées.
UNE SITUATION TENDUE
Il a toutefois souligné que cette année était sans précédent en ce qui concerne la quantité d'algues qui a atteint les côtes des îles des Caraïbes.
Dans le même temps, Alex DeBrito, président de l'Association des hôteliers d'Antigua, a qualifié la situation de tendue. Selon lui, les échouages ont augmenté au cours des derniers jours. Il a dit que les propriétaires du Grand Pineapple Beach Resort, du St. James Club et d'English Harbour travaillent tous les jours pour nettoyer les plages afin de garder les algues à distance et certains clients de l'hôtel cherchent également d'autres solutions à cause du problème.
« Nous essayons tous de combattre ce fléau, nous tetons de nous échanger des tuyaux. Ce serait le bon moment pour nous, en tant que nation, de travailler ensemble et d'essayer de nettoyer nos rivages autant que nous le pouvons » , a déclaré le président de l'Association des hôteliers d'Antigua.
L'hôtelier a également exprimé ses inquiétudes concernant l'état de plages populaires, comme Jabberwok et Half Moon Bay, qui sont fréquentées par de nombreux visiteurs de l'île. Plusieurs plages de l'île sont également recouvertes d'algues brunes.
1
VOS COMMENTAIRES
  • réflexion - 10.06.2018
    D'accord, chaque pays doit réagir à l'invasion de sargasses et nettoyer ses côtes. Mais une fois cela fait, ne serait-il pas temps de réunir tous les états de Caraïbe pour qu'ils réagissent ensemble face à la source du mal : la pollution de l'atlantique par le Brésil et le Congo et leurs fleuves congo et Amazone ? Parce que sinon on se contentera chaque année de râler et de ..... nettoyer.
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION