ACTUALITé - ENVIRONNEMENT

Le recyclage des lampes progresse

France-Antilles Guadeloupe 30.11.2018

0RÉAGIR

Le recyclage des lampes progresse
L'archipel compte 31 points de collectes pour les ampoules usagées. (Roberto BIRHUS)

La collecte des lampes à économie d'énergie a fortement progressé dans l'archipel. Mais la Guadeloupe reste très en retard.

Contre vents et marées, Recylum, l'éco-organisme en charge de la collecte des lampes usagées, poursuit ses actions de sensibilisation. Elles semblent, enfin, porter leurs fruits. En 2017, la collecte a progressé ici de plus d'un tiers - 37% - meilleur résultat de tout le territoire national.
C'est bon signe. Et tant mieux, parce qu'il y a encore bien du chemin à parcourir : avec 332 lampes collectées pour 1 000 habitants, l'archipel est très en deçà de la moyenne nationale, de l'ordre du double (759 lampes pour 1 000). Au palmarès des régions françaises, nous ne sommes qu'en 13e position. Pourtant, entre les déchetteries et les grandes surfaces, le réseau compte 31 points de collecte. C'est largement suffisant pour que chacun puisse faire le geste. Parce que le recyclage des lampes, on sait où ça commence : dans un bac de collecte.
À ce jeu-là, la déchetterie de Petit-Pérou est à son affaire. Elle a été élue « meilleur point de collecte 2017 de lampes usagées » parmi toutes les déchetteries de Guadeloupe. Elle se classe, par ailleurs, 16e parmi l'ensemble des déchetteries de France.
Elle s'est illustrée par une collecte qui s'élève à 1 942kg de lampes, la meilleure parmi les déchetteries de la région. Elle a également réalisé la meilleure progression de collecte de la région, avec 17% de plus par rapport à l'année dernière, ce qui représente par ailleurs la 40e meilleure progression en France.
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION