ACTUALITé - FAITS DIVERS

Béryl : nuit mouvementée pour le passage d'une simple onde

franceantilles.fr 09.07.2018
Boris COLOMBET

1RÉAGIR

Béryl : nuit mouvementée pour le passage d'une simple onde

Arbres et poteaux à terre, coupures d'électricité en série, inondations... Le passage de Béryl, depuis la soirée de dimanche, n'est pas passé inaperçu en Guadeloupe. Point d'orgue des interventions des pompiers : l'extraction d'un automobiliste coincé dans sa voiture à Bis/Sainte-Rose.

Il ne s'agissait que d'une onde. De forte intensité, certes. Mais que d'une onde. Pourtant Béryl est parvenu à se faire remarquer lors de son passage, dimanche soir, au dessus de l'archipel. Ce lundi matin, la préfecture de Région, dans son dernier communiqué, ne s'y trompait pas en rappelant que « l'onde tropicale continue de traverser l'arc Antillais en restant très active en terme de précipitations et d'orages. » Pour preuve, ce lundi matin encore, le niveau de vigilance orange pour « fortes pluies, orages et vents forts » est maintenu.
JUSQU'A 140 MM D'EAU A POINTE-NOIRE
Alors que « des passages pluvio-orageux intenses se succèdent toujours depuis le début de la matinée », la prudence et la vigilance doivent demeurer sur les routes mais aussi dans les zones habituellement inondables. Et ce d'autant que les cumuls de pluie déjà enregistrés ont lessivé les sols.
A titre d'exemple, les services de Météo-France ont, au cours de la nuit passée, mesuré 140 mm d'eau en l'espace de 12 heures (soit 140 litres au mètre carré) sur Pointe-Noire, 115 mm dans le secteur de Dolé (Gourbeyre) ou encore 100 mm à Baie-Mahault. Suffisant pour générer quelques montées des eaux et nécessiter l'intervention des secours.
« Depuis dimanche soir 18 heures, nous avons reçu une dizaine de demandes de secours liées aux intempéries. Essentiellement pour des inondations, chutes d'arbres ou poteaux », résumait ce lundi matin l'officier de permanence du Codis (centre opérationnel départemental d'incendie et de secours).
Point d'orgue de ces interventions : le cas d'un automobiliste qui, surpris par une brusque montée des eaux, s'est retrouvé bloqué dans sa voiture à Bis/Sainte-Rose. « Nous avons dû l'extraire puisqu'il était coincé dans son véhicule », ont encore poursuivi les pompiers en soulignant que ce naufragé de l'asphalte « est sain et sauf et ne présentait aucune blessure. »
DES DOMMAGES UNIQUEMENT MATERIELS
Confirmant ce bilan, la préfecture indique que le passage de Béryl n'a occasionné que des dégâts « exclusivement matériels. » Et d'enfoncer le clou : « Aucune personne n'a été blessée ou reçue aux urgences du fait du phénomène climatique. »
Il n'empêche, de très nombreux Guadeloupéens semblent avoir vécu une nuit de galère. Avec, tout d'abord, de très nombreuses coupures d'électricité au plus fort du phénomène. « Ainsi vers minuit, 70 000 clients ont été temporairement privés de courant. La situation a vite été rétablie. En début de matinée, sur le réseau haute-tension, 3 000 clients étaient encore concernés », ont poursuivi les services préfectoraux dans leur bilan.
La raison de ces pannes en série ? « Un réseau qui a subi de nombreux impacts de foudre. Notamment sur les réseaux 63 000 volts et 20 000 volts », a de son côté précisé EDF. Qui glisse : « 95 % des clients concernés ont cependant pu être réalimentés en 45 mn. Il ne restait ce lundi matin à 6 heures, qu'environ 5 000 clients coupés. Principalement dans les communes de Vieux-Habitants, Baillif, Trois-Rivières, Bouillante et Lamentin.
Du côté du réseau réseau routier, Route de Guadeloupe signale que les principaux axes demeurent praticables. « Aucune route n'est bloquée malgré une coulée de boue et des chutes de bambous aux Mamelles. A cela s'ajoute encore la chute d'un rocher sur la route de Gascon, au Moule. »
Enfin, notons que les réseaux internet voire de téléphonie mobile exploités par SFR semblent avoir quelque peu souffert , là encore une alerte adressée à sa clientèle par cet opérateur : « Suite au passage de la tempête Béryl, l'accès à vos services câbles est fortement perturbé en raison de problèmes électriques. » Il en va de même en ce qui concerne l'alimentation en eau potable.
Un numéro d'urgence mis en place par EDF
Si les équipes d'EDF sont actuellement « sur le terrain afin d'effectuer un premier diagnostic et réaliser les manœuvres et répérations nécessaires », les clients en proie à des pannes ou coupures peuvent composer le 05 90 82 43 00 pour se signaler.
« En aucun cas la population ne doit manipuler des câbles électriques même tombés et à terre », rappelle en outre le fournisseur de courant.
 


1
VOS COMMENTAIRES
  • néauvent - 09.07.2018
    Irma en Gp sommes nous prêts
    À nouveau nous attaquons une saison cyclonique. Quelles sont les leçons tirées du passé ? Toujours pas de matériel de projection d’assistance massive dans la caraïbe. Comment faire sur 380 000 habitants pour gérer ce qui s’est passé pour 40 000 habitants à Saint-Martin. Faudra-t-il attendre trois semaines le navire de la Marine nationale au départ la métropole ? On croit rêver !
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION