ACTUALITé - FAITS DIVERS

POINTE-À-PITRE - La maison de la rue de l'Abbé-Grégoire abritait armes et crack

franceantilles.fr 14.04.2018
B.C.

1RÉAGIR

À l’origine, les forces de l'ordre intervenaient pour appréhender un braqueur suspecté de sévir dans le sud Basse-Terre. À leur arrivée, mercredi matin, rue de l'Abbé-Grégoire, dans le centre de Pointe-à-Pitre, gendarmes et policiers du commissariat central ont fait coup double en démantelant en outre un lieu de deal. « Les fonctionnaires de police opéraient en appui des militaires. S'ils ont tout d'abord mis la main sur deux individus qui se trouvaient à l'extérieur du domicile et qui s'avéreront être des consommateurs venus s'approvisionner, ils ont aussi et surtout découverts deux armes de poing, un fusil à canon scié ainsi que 178 g de crack au sein du logement », nous a détaillé une source proche de l'enquête.
Les trois individus présents dans cet appartement et suspectés d'être à l'origine de ce trafic des plus discrets mais visiblement bien établi, ont immédiatement été appréhendés et placés en garde à vue. Parmi eux : le propriétaire de la maison, qui est originaire de Trois-Rivières ainsi que deux Dominiquais. « Leur âge va de 42 à 54 ans », nous a-t-on encore précisé.
Finalement présenté vendredi devant le parquet Pointois, le trio devrait être renvoyé ce lundi devant le tribunal correctionnel dans le cadre d'une audience de comparution immédiate.
1
VOS COMMENTAIRES
  • rose - 14.04.2018
    Qu'en est-il avec l'extradition des criminels chez eux . Que préférez vous ? Le tourisme ou la prolifération de criminels.
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION