ACTUALITé - FAITS DIVERS

Tour cycliste : objectif sécurité

France-Antilles Guadeloupe 02.08.2018

0RÉAGIR

Tour cycliste : objectif sécurité
Les services de l'Etat ont prévu un dispositif de sécurité conséquent en vue du tour cycliste de Guadeloupe dans quelques jours. (Dominique Chomereau-Lamotte)

Les services de l'État sont mobilisés afin d'assurer la sécurité de tous sur le tour cycliste international de la Guadeloupe qui se déroulera du 3 au 12 août.

À J moins 1 du départ du tout cycliste international de Guadeloupe (organisé du 3 au 12 août), les services de l'État ont dévoilé le dispositif de sécurité mis en place. Treize motocyclistes de la gendarmerie nationale et quatre motards de la police nationale faciliteront le passage de la caravane, sécuriseront la course en signalant les passages et escorteront les coureurs pendant toute l'épreuve.
Un dispositif statique est également prévu sur les points les plus sensibles, ce qui représente 70 militaires de la gendarmerie (gendarmes départementaux et mobiles ainsi que renforts de la réserve opérationnelle de la gendarmerie). Les policiers de la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) seront également présents pour assurer la protection des installations et prévenir d'éventuels troubles à l'ordre public.
SURVEILLANCE DES ENFANTS
Du côté des secours, des sapeurs-pompiers, issus de plusieurs casernes du département, renforceront également les effectifs de garde et seront déployés, aux côtés des bénévoles et de la Croix-Rouge, sur plusieurs points stratégiques : un stand « sapeurs-pompiers » à chaque étape, composé de trois à quatre agents, quatre sapeurs-pompiers pour la couverture du peloton échappé, trois sapeurs- pompiers pour la couverture du reste du peloton et la caravane, quatre sapeurs- pompiers pour la sécurité autour de la caravane publicitaire et sur la ligne d'arrivée.
Plusieurs recommandations sont aussi adressés aux spectateurs comme le respect des indications données par les services de police et de gendarmerie ainsi que les commissaires de course et signaleurs mis en place par les organisateurs ; une surveillance accrue des enfants afin qu'ils évitent de traverser ou d'aller sur la route ; de la discipline pour tous en restant derrière les barrières de sécurité lorsqu'il y en a, ou en s'écartant le plus possible de la chaussée et surtout en évitant de s'installer ni en sortie de virage (sans visibilité) ni dans les descentes en lacet.
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION