ACTUALITé - FAITS DIVERS

Un nouveau commandant à Baie-Mahault

France-Antilles Guadeloupe 09.10.2018
CH.B.

1RÉAGIR

Un nouveau commandant à Baie-Mahault
La capitaine Perrin (à droite), ici aux côtés du commandant Martin, lors de sa prise de commandement. (Ch. B.)
A la caserne de gendarmerie de Baie-Mahault, a eu lieu la prise de commandement du nouveau capitaine Laurent Perrin, arrivé sur l'île le 1er juillet.
« J'ai fait ma demande Outre-mer en mars et on m'a proposé un poste ici. C'est vrai que mon arrivée a été un peu précipitée, suite aux événements. Je m'attendais à pire, au vu de ce qui m'avait été dit. Je pensais que ça allait être catastrophique au niveau de la délinquance » , confie le capitaine Perrin. Le nouveau commandant a pu se rassurer depuis. « Eh bien non, la délinquance est en baisse constante. Je ne fais que continuer le travail qui a été mené en amont, afin de poursuivre cette baisse. »
La caserne Beausoleil est la plus importante unité de l'île, avec 37 gendarmes dont deux mobiles. C'est l'unité phare de la Guadeloupe. « En gros, quand Baie-Mahault va, tout va » , peut-on entendre du côté de la gendarmerie. La caserne représente 40% de l'activité territoriale de Point-à-Pitre. « Je constate un bon retour de la population, poursuit le capitaine Perrin. Quand je suis en ville, les gens me disent bonjour. Ils respectent l'uniforme et sont en attente de la gendarmerie. » Ses objectifs prioritaires restent la lutte contre la délinquance, les atteintes aux personnes, crapuleuses ou non, et notamment, les violences au sein des familles.
« Les violences intrafamiliales sont les plus compliquées à déterminer, car on ne vit pas chez les gens. J'encourage les femmes à venir nous voir. J'ai du personnel féminin, plus à même de les mettre en confiance. Nous sommes là pour les écouter. J'ai une mission, c'est de tout faire pour que mes gendarmes travaillent dans de bonnes conditions. Un gendarme qui est bien dans sa tête, c'est un gendarme qui fait bien son boulot : c'est l'esprit de corps. Il est plus facile de faire tourner une brigade de 37, qu'une de 15, j'ai une bonne équipe » , avoue le chef d'unité.
IL A DIT, Laurent Perrin, nouveau commandant de la caserne Beausoleil, à Baie-Mahault : « J'ai touché à tout au niveau des brigades territoriales »
(Ch. B.)
« J'ai 30 ans de service. Je suis rentré à 18 ans comme gendarme adjoint en Normandie. J'ai ensuite fait mon école à Montluçon, pour être affecté à La Grande Motte. J'ai alors postulé à l'avancement et je suis passé chef en 2006 , puis adjudant en 2008, à Carcassonne, où j'ai été promu adjudant chef. J'ai décidé à ce moment, de passer le concours d'officier. J'ai été muté comme lieutenant à Saint-Gilles, dans le Gard. Je suis passé capitaine à Espalion, dans l'Aveyron. On peut dire que j'ai touché à tout au niveau des brigades territoriales. Au bout de deux ans, il fallait que je bouge, et c'est là que j'ai fait ma demande Outre-mer, pour arriver ici, à Baie-Mahault. »
1
VOS COMMENTAIRES
  • rose - 10.10.2018
    Bienvenu à Baie-Mahault .
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION