ACTUALITé - JUSTICE

Affaire de la CASBT : Fred Madinécouty est sorti de prison

franceantilles.fr 17.03.2017

7RÉAGIR

Affaire de la CASBT : Fred Madinécouty est sorti de prison
Fred Madinécouty lors de sa sortie du bureau du juge d'instruction. -(Photo : B.C.)
C'était le seul à avoir été incarcéré dans le dossier de la CASBT, ce n'est désormais plus le cas. Fred Madinécouty, l'un des deux directeurs généraux des services (DGS) de la CASBT, a finalement été relâché après avoir passé un peu plus d'un mois en détention.
C'est en tout cas ce qu'a confirmé, jeudi, une source judiciaire. En précisant : « Cet individu a été remis en liberté mardi, dans le cadre d'un contrôle judiciaire qui doit s'effectuer en Métropole. »
À noter que Fred Madinécouty, malgré cette sortie de prison, n'en a pas encore fini avec la justice. Au-delà d'une caution de 5 000 euros versée — qui viennent s'ajouter à des saisies bancaires déjà réalisées —, l'homme reste ainsi mis en examen, aux côtés de René-Claude Monrose, un élu communautaire et maire adjoint à la mairie de Basse-Terre, et de Georges Chasselas, DGS adjoint à la CASBT.
Pour rappel, l'enquête pilotée par une juge d'instruction de Basse-Terre porte sur des faits présumés de « détournement de fonds publics, escroquerie en bande organisée, association de malfaiteurs et blanchiment en bande organisée », qui auraient été mis en place via un système de surfacturations et de facturations fictives mais aussi d'avantages en nature offerts.

7
VOS COMMENTAIRES
  • lenaif1 - 18.03.2017
    DGS :METIER DANGEREUX
    DGS : metier dangereux morne à l'eau ,casbt , port louis
  • sous-france - 18.03.2017
    DBSF
    DASSAULT BALKANY SARKOZY FILLON
  • Péquéitinidleau Karukera - 18.03.2017
    La chute d'un ange
    Icare s'est brûlé les ailes en essayant de monter au firmament de la prévarication.
    En attendant on n'a toujours pas d'eau!
  • saindou - 18.03.2017
    La chute
    Appelons un chat un chat, cet individu est interdit de séjour sur l'île.
    Encore une exportation qui ne fera pas augmenter notre balance des paiements.
    Il a mis son glaive dans la balance, le glaive de la justice lui a signifié un point d'arrêt assorti d'un exil, c'était fatal.
    La loi d'exil de 1886 a été réactivée spécialement pour ce roi.
    Beaucoup de reines et de roi de la Guadeloupe prendront aussi le chemin de l'exil suivant cette jurisprudence.
  • elsa - 18.03.2017
    Voléu !
    Les voleurs ne restent pas longtemps en prison ?
  • lenaif1 - 17.03.2017
    DGS & cie
    après morne à l'eau casbt c'est une filière très bien exploitée par certains qui ont tout compris comme ils disent "on travaille pour le pays" . ils appliquent la reflexion de CESAIRE
  • Keskimariv - 17.03.2017
    A quand le tour de Fillon, monsieur propre ?
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION