ACTUALITé - JUSTICE

Coups de couteau à la station : le SDF condamné à 14 mois

France-Antilles Guadeloupe 09.07.2018
Boris COLOMBET

1RÉAGIR

Coups de couteau à la station : le SDF condamné à 14 mois

Le sans domicile fixe qui avait agressé à l'arme blanche, mardi, un gérant de station-service, dans la commune de Deshaies, a été condamné à 14 mois de prison.

Le SDF impliqué dans l'agression à l'arme blanche du gérant d'une station-service, mardi, boulevard des Poissonniers, à Deshaies (notre édition de mercredi), a été jugé vendredi, devant le tribunal correctionnel de Basse-Terre. Il devait répondre de violences avec arme, de tentative d'évasion, de dégradation de biens et de récidive de menaces de mort.
Mardi, il avait commencé par importuner une commerçante sur ce même boulevard en lui réclamant avec insistance quelques euros.
Témoin de la scène, le gérant de la station s'est interposé. S'en est suivie une bousculade au cours de laquelle le SDF a repoussé le gérant avant de quitter les lieux. Pour finalement revenir un peu plus tard avec pierre et cannettes qu'il a lancées vers le responsable de la station, sans toutefois l'atteindre.
DEUX COUPS DE COUTEAU
Là encore, le SDF a battu en retraite. Et une fois de plus, il est revenu à la charge, mais avec un couteau de cuisine, menaçant de tuer le gérant. Il a brisé les deux vitres principales de la station pour le rejoindre à l'intérieur, où il lui a porté deux coups de couteau qui l'ont atteint au biceps droit et au flanc gauche. Des blessures qui ont nécessité la médicalisation de la victime avant son transfert par hélicoptère au CHU, dont il est depuis sorti.
L'auteur de l'agression, lui-même blessé, avait été évacué vers le centre hospitalier de la Basse-Terre, où les gendarmes de Deshaies sont allés le chercher mercredi en vue de son placement en garde à vue. Sauf qu'arrivé à la brigade, il a tenté de s'évader. Il a pris la fuite à pied sur environ 200 mètres avant d'être rattrapé.
Déféré au parquet de Basse-Terre jeudi et écroué dans l'attente de son jugement en comparution immédiate le lendemain, le SDF âgé de 26 ans, déjà placé en garde à vue il y a quelques jours pour vol, a été condamné à une peine de 12 mois ferme pour l'agression, à laquelle s'ajoutent deux mois supplémentaires pour sa tentative d'évasion.
Son maintien en détention a, en outre et sans réelle surprise, été prononcé.
1
VOS COMMENTAIRES
  • miriz - 09.07.2018
    pas cher payé!
    c'est clairement un asocial dangereux! comment croire à la justice (pas aux justiciers) qui est censée écarter les trublions de tout poil et permettre à la population de vivre sereinement. Les sanctions ne sont pas à la hauteur du traumatisme et du malaise lié à l'insécurité.Peut-être pas la faute des juges qui appliquent des lois mal dimensionnées mais on paie tout un monde politique pour trouver les bons paramètres.
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION