ACTUALITé - POLITIQUE

POINTE-À-PITRE - Des résidences, une place et des nouvelles rues à Pierre-Antonius

France-Antilles Guadeloupe 17.03.2017
Harry MAPOLIN

4RÉAGIR

Des résidences, une place et des nouvelles rues à Pierre-Antonius
Les nouvelles résidences Loïc-Petit et Gaston-Viens, devant la place des Dissidents, sont des vitrines de la rénovation urbaine dans cette partie du quartier de Bergevin.

Ce samedi, les résidences Gaston-Viens et Loïc-Petit, ainsi que la place des Dissidents et les nouveaux axes routiers situés à l'emplacement de l'ancien stade Pierre-Antonius seront inaugurés. Ce sera l'avant-dernière étape de la rénovation urbaine, sur les cinq hectares qu'occupait le stade.

Les deux récentes résidences Gaston-Viens et Loïc-Petit, classées en logements intermédiaires, complètent un programme de résidences en logements locatifs sociaux. Le bailleur social, la Sig (Société immobilière de la Guadeloupe), et l'agence d'architecture Pile et Face, dirigée par Marc Jalet, étaient chargées de la conception et de la réalisation à la fois des bâtiments et de la place des Dissidents, située devant ces deux résidences. Le maire Jacques Bangou voit là des avancées considérables pour la deuxième rénovation urbaine de sa ville. Il explique : « On a commencé par la construction de logements en centre-ville dans des dents creuses afin de reloger les habitants délogés des cités Henri IV. Puis nous avons entamé les travaux de réfection du marché central. Ensuite, une douzaine de résidences a été construite dans la ville, ce qui a encore permis de caser d'autres locataires des résidences à démolir. Une autre phase a vu la construction des logements Lyne-Dorothée, et Manuela-Pioche à l'emplacement des cités Orban, à Lauricisque, ce qui a permis de loger une partie des locataires des tours Gabarre. »
Les cinq hectares de terrain qui constituaient l'emplacement du stade Pierre-Antonius ont été sectionnés en six îlots de construction abritant des logements sociaux, une résidence universitaire, et un un groupe scolaire. Et pour finir, ces deux résidences et la place des Dissidents.
LE QUARTIER PIERRE-ANTONIUS EST NÉ
Il restera à réaliser une dernière résidence, dont les études seront lancées l'an prochain. Ainsi est né le quartier rénové qui prend le nom Pierre-Antonius.
Les prochaines étapes de la rénovation urbaine de Pointe-à-Pitre concerneront une avancée vers la zone de pêche de Bergevin, pour compéter les réalisations faites depuis la place à Man Réaux, en passant par les Jardins de Bergevin, l'emplacement du stade et jusqu'à la base nautique de Lauricisque. D'autres constructions sont prévues en centre-ville sur des regroupements de parcelles abandonnées, à proximité des rues François-Arago et Dugommier.
Les noms des deux résidences
Loïc Petit
Directeur général adjoint de la Sig, décédé en 2006. Il a mis en place le dispositif Logement en accession différé. Il a été président de l'Association guadeloupéenne du logement social et secrétaire général de la structure associative regroupant les bailleurs sociaux de l'archipel (Armos Guadeloupe).
Gaston-Viens
Homme politique français, de conviction communiste, décédé en 2015.Il a été maire de la ville d'Orly (94) et à ce titre avait signé une convention de jumelage avec la Ville de Pointe-à-Pitre, en 1965. Il a été 1er président du conseil général du Val-de-Marne.
Caractéristiques des nouvelles résidences
Les résidences proposent des espaces fonctionnels et agréables à vivre.
Les résidences Gaston-Viens et Loïc-Petit proposent des espaces fonctionnels et agréables à vivre. Elles se composent de plusieurs petits immeubles de 4 étages maximum avec des entrées indépendantes et sécurisées grâce à un interphone vidéo et un digicode dans le hall d'entrée. Chaque immeuble dispose d'un ascenseur. Chaque palier compte uniquement deux appartements. Le rez-de-chaussée de ces nouveaux immeubles accueillera des services et commerces de proximité.
REPÈRES
La place de Dissidents :
Cette place conçue par l'agence d'architecture Pile et Face, dirigée par l'architecte Marc Jalet, sera inaugurée samedi. Il s'agit du premier monument consacré aux Dissidents, c'est-à-dire à ces hommes qui ont quitté la Guadeloupe clandestinement pour aller en Dominique afin d'embarquer vers les États-Unis, pays de transition et de préparation à l'exercice militaire, avant de rejoindre les forces alliées pour libérer la France de l'invasion allemande et du régime de Vichy durant la Deuxième Guerre Mondiale.
Cette place, située à l'entrée de la ville, en face de la gare routière et de la gare maritime, a la particularité d'avoir un parterre multicolore de pavés scintillants. Elle est dédiée à la promenade, aux rassemblements et autres grandes manifestations festives.
Le quartier Pierre-Antonius compte désormais :
La résidence Hyacinthe-Bastareaud, qui comprend une partie résidence universitaire, une résidence Pierre-Antonius, un groupe scolaire Raphaël - Jolivière et la place des Dissidents. Mais aussi des voies nouvelles dont les rues : Albert-Beville (Paul Niger), Hector-Louis Dessout et Lucien-Parize. Le quartier compte : une pharmacie, un cabinet de kinésithérapeute/ostéopathe, un supermarché, une boulangerie, une laverie, des boutiques de mode et un salon de coiffure.
4
VOS COMMENTAIRES
  • Azouren - 21.03.2017
    Bravo
    Une fois n'est pas coutume, ce quartier semble une totale réussite.
  • lenaif1 - 18.03.2017
    AMIS TAGUEURS
    les artistes en herbe ne vont pas tarder à monter leur talent sur les murs des ces bâtiments seuls les parents ne seront pas au courant , certains vont solliciter des aides alors que leurs rejetons ont les moyens pour acheter le materiel assez couteux , je pense que ces logements sont bien insonorisés pour ne pas profiter gratuitement des choix musicaux des voisins
  • lenaif1 - 18.03.2017

    Commentaire supprimé par la rédaction

  • Sann... - 17.03.2017
    Loyers assez chers pour la ville de Pointe à Pitre...
  • yoda - 17.03.2017
    Bel ensemble
    Pourvu que cet ensemble ne tombe pas à l'abandon en matière d'entretien dans les dix années à venir .
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION