ACTUALITé - POLITIQUE

BASSE-TERRE - La zone de Calebassier va changer de visage

France-Antilles Guadeloupe 07.08.2018
FlB.

0RÉAGIR

La zone de Calebassier va changer de visage
Des démolitions pourraient être rendues nécessaires, notamment au regard de l'exposition aux risques naturels. (Fl.B.)

Par le biais d'une réunion publique en mairie, la population a été informée de la nature du projet d'aménagement qui sera mis en oeuvre à Calebassier.

LES RÉSIDENTS ASSOCIÉS AU PROJET
L'Agence des 50 pas géométriques et la mairie de Basse-Terre travaillent à l'amélioration du cadre de vie et à la mise en valeur du quartier de Calebassier. De nombreux occupants résident dans ce quartier est situé sur la bande des 50 pas géométriques. Mercredi dernier, ils ont été invités à participer à une réunion d'information sur la mise en valeur du secteur. L'Agence des 50 pas géométriques et la municipalité ont souhaité associer les habitants dès le départ aux réflexions qui déboucheront sur un futur projet d'aménagement.
UN QUARTIER RELATIVEMENT INSALUBRE
La zone de Calebassier a été en partie construite par occupation spontanée des 50 Pas géométriques, qui appartiennent au domaine public de l'Etat. Une situation qui rend le quartier insalubre avec ses soucis d'alimentation en eau potable et défauts d'assainissement (reprise nécessaire des canalisations d'eau et d'eaux usées) ; le mur du cimetière qui s'effondre sur les riverains ; la promiscuité des habitations et l'étroitesse des venelles qui posent des problèmes d'accessibilité, notamment pour les secours et les personnes à mobilité réduite (thématiques importantes dans un contexte de vieillissement de la population), l'absence de desserte de certains services publics (ramassage des déchets, transports en commun entre autres). Comme l'a confirmé une habitante, qui a grandi dans le quartier, Calebassier a connu peu de travaux publics depuis 30 ans, ce qui conduit à la situation actuelle, et à des conditions de vie indignes.
UN PROJET D'AMÉNAGEMENT EN TROIS PHASES
Dans ce contexte, l'Agence des 50 pas prévoit de conduire un projet prévisionnel en trois phases : la définition des objectifs environnementaux décidés en commun avec la population et sur la base du diagnostic du quartier et de la concertation (2018 - début 2019) ; la conception du projet en tenant compte de ses objectifs (2019) et ensuite la réalisation des premiers travaux (prévus pour commencer début 2020).
DÉMOLITIONS ET RELOGEMENTS POSSIBLES
L'Agence des 50 pas et la mairie de Basse-Terre unis pour l'amélioration du cadre de vie du quartier de Calebassier.
L'objectif est de redonner à ce quartier des conditions de vie décentes. En réponse aux inquiétudes exprimées par la population, il a été précisé que des démolitions pourraient être rendues nécessaires, notamment au regard de l'exposition aux risques naturels. Cependant, les habitants ne perdront pas les droits qu'ils ont acquis. Si des démolitions s'avèrent inévitables, elles seront suivies de reconstructions et les habitants du quartier seront prioritaires pour y être relogés.
UNE MISSION NÉCESSAIRE AU TERRITOIRE
Si l'Agence des 50 pas géométriques est généralement associée à la régularisation foncière de la zone du même nom, un volet de ses missions reste méconnu. À la demande des communes, elle réalise et finance des travaux d'aménagement publics (routes, réseaux d'assainissements, etc.), a précis Rony saint-Charles, le directeur administratif et financier de l'Agence des 50 Pas géométriques de Guadeloupe. Elle a déjà réalisé une quinzaine de chantiers sur le territoire, pour un financement supérieur à 15 millions d'euros. Ces travaux participent à l'amélioration du cadre de vie des habitants, et favorisent leur volonté de régularisation foncière. Dans le cadre de son programme pluriannuel d'investissement 2017/2020 elle prévoit de consacrer 5,1 millions d'euros à la réalisation de travaux d'aménagements. L'opération de Calebassier s'inscrit dans ce cadre. D'autres chantiers restent à conduire, sous réserve de la volonté des municipalités.
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION