ACTUALITé - POLITIQUE

SAINTE-ANNE - Les raisons de l'annulation de la fête patronale

France-Antilles Guadeloupe 06.08.2018
Franck BRELAND

4RÉAGIR

Les raisons de l'annulation de la fête patronale
Christian Baptiste assume : « Nous avons beaucoup de manifestations à venir » (F.B.)

Le maire, Christian Baptiste, assume sa décision d'annuler la fête patronale. Il évoque plusieurs raisons : une solidarité nécessaire avec la population touchée par les sargasses, la crise conjoncturelle que vit le département et les contraintes budgétaires de la commune.

Même si Juiyé a Sentann, le festival de gwoka ou le tournoi de football de la plage ont animé la commune, la fête patronale n'a pas eu lieu cette année. On sait que la santé financière de la collectivité n'est pas au beau fixe.
Christian Baptiste, qui l'administre, s'en explique sans se cacher derrière son petit doigt. « Cette décision d'annuler la fête patronale nous l'avons prise depuis trois mois, assure le maire. Premièrement parce que nous sommes dans un contexte difficile et morose. Nous devons être solidaires de ceux qui subissent l'invasion des sargasses. Ensuite, il y a le problème du CHU et toute cette crise conjoncturelle que nous avons avec la chlordécone, les problématiques de l'eau. Nous avons voulu marquer une pause et faire preuve de sobriété. Évidemment, nous avions déjà réduit le budget des fêtes puisque nous ne célébrons plus les sections. Nous avons souhaité également que les associations prennent des initiatives. Nous les accompagnons sur le plan logistique. Et puis, c'est une façon de soulager le budget de la commune. Cette décision nous semble sage en espérant que les choses vont s'améliorer. » Le maire promet qu'en 2019, la fête patronale pourrait être programmée. « Nous aurons une fête à la hauteur de l'attente de la population, annonce t-il. C'est vrai que notre décision a fait quelques déçus car Sainte- Anne est extrêmement fréquentée durant les vacances. Beaucoup viennent en vacances à Sainte-Anne lors de la fête patronale. Il y a eu un très beau juillet dans la ville et il y aura d'autres manifestations avec les associations en août. Je pense que les visiteurs pourront se satisfaire des animations qui seront menées par les associations. »
UN BUDGET EN BAISSE
Pour éviter toute attaque de ces détracteurs ou adversaires politiques qui affirmeraient que les difficultés budgétaires seraient la seule raison de l'annulation de la fête patronale, Christian Baptiste assume. « Moi, j'ai la tête dans le guidon. Je gère la Ville et notre gestion est saine parce que lorsque je suis arrivé à la tête de la municipalité, le budget des fêtes et cérémonies était de 420 000 euros. Aujourd'hui, il est de 50 000 euros. Au bout d'une année, nous l'avions réduit de 120 000 euros. Je crois que nous avons, non seulement suivi les recommandations de la CRC mais nous avons aussi fait des efforts pour réduire ce budget. Néanmoins, une commune se doit d'être toujours animée et nous avons beaucoup de manifestations à venir. »
La Ville se redresse
« Depuis le début de la mandature, nous ne fêtons pas les sections. Nous avons fait une pause » , explique Christian Baptiste. Cela permet de soulager les finances de la commune. Mais si nous avons ces contraintes budgétaires, c'est parce que nous avons trouvé une situation catastrophique laissée par l'ancienne municipalité. La Ville se redresse. Nous sommes déjà à la moitié de la réduction du déficit. Nous avons fait du très bon travail avec l'Agence française de développement (AFD), avec laquelle nous avons signé une convention de gestion pour la maîtrise des dépenses et l'optimisation des recettes. Nous attendons la semaine prochaine la décision de la commission des prêts au niveau de l'AFD à Paris. Nous avons bon espoir d'avoir un accompagnement financier qui viendra abonder notre budget. Le moment venu, nous en reparlerons. »
4
VOS COMMENTAIRES
  • elsa - 09.08.2018
    A mr le maire de St anne
    Mr Le Maire a dépensé tous les sous pour mettre des grosses roches sur la route d'accès au club Med de St Anne pour que ses concitoyens de la commune, enfants et personnes de la commune e puissent pas avoir accès au club Med. MERCI Mr Le Maire, aux prochaines élections ont va vous éjecter….
  • rose - 06.08.2018
    Au moins c'est pas en solidarité avec un certain " pays" comme avait fait un certain maire. Ce qui n'avait rien à voir avec notre département francais .
  • lenaif1 - 06.08.2018
    question de responsabilité
    après les sargasses il semble que le vent de la raison touche les élus de gpe il était temps pour que la population comprenne que le temps des fêtes est finie après st rose et lamentin
  • tiGWI - 06.08.2018
    apa anilé pou anilé fèt
    mwen ti biten ki fèt sé on oportinité pou zot fè ékonomi konblé tou zot ka mèt an sé kès-la, volé zot ka volé !!
    les choses son dure si vous commenciez par sacrifier votre mandat vous et toute votre cour ce sera une bonne action vu que vous hélez tous à qui veut l'entendre que vous aimez votre pays votre commune que vous êtes à son service.
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION