ACTUALITé - SANTé

Chlordécone : les services de l’État à la rencontre des citoyens à Destreland

franceantilles.fr 30.11.2018

1RÉAGIR

Chlordécone : les services de l’État à la rencontre des citoyens à Destreland
(Photo d'archives) -Dominique Chomereau-Lamotte
Les services de l’État en charge du dossier chlordécone seront présents, ce samedi, au centre commercial Destreland, pour échanger et répondre aux questions que chacun peut se poser sur ce polluant, ses effets sur la santé et sur l’environnement. De 9 à 17 heures, on pourra les trouver dans la galerie commerciale, au rez-de-chaussée, sous les escalators au niveau de l’enseigne Digilife.
Des stands seront tenus par la Préfecture de Guadeloupe, la Direction de l’agriculture, de l’alimentation et de la forêt (DAAF), la Direction des entreprises, de la concurrence, de l’aménagement et du logement (DIECCTE), la Direction de la Mer (DM), l'Agence régionale de santé (ARS) et l'Institut régional d’éducation et de promotion de la santé (programme JAFA)...
Des animations sont prévues tout au long de la journée. Un espace projection et des ordinateurs seront à disposition pour visualiser les parcelles impactées par la chlordécone.
Ces rencontres s’inscrivent dans le cadre des débats citoyens initiés il y a quelques mois à Petit-Bourg, permettant à chacun de dialoguer avec les acteurs de l’État. Toutes ces actions ont pour objet de réfléchir ensemble aux engagements que chacun peut prendre pour informer, se protéger et continuer à développer des activités en limitant les risques tant pour les producteurs que pour les consommateurs.
1
VOS COMMENTAIRES
  • iMandarinGriot - 01.12.2018
    Lieu de consensus !
    Je ne ferai pas d’effort pour ce commentaire puisqu’il soulignera comme les précédents le même constat. Un constat qui, au nom de la réalité, la vraie, de la raison, de la logique qui entraîne ma totale adhésion dans le choix du centre commercial de Destréland.
    Je sais, nous avons le Mémorial Acte, des salles de concert, des bibliothèques dit multimédias où seul le groka, le créole et assimilés ont droit de cité et aussi des stades. Seulement, voilà, les premiers ne fréquentés que par une petite partie de la population, perdue dans le PASSÉ où toute activité ramène obligatoirement au groka, le créole et assimilés et les seconds par les sportifs et les fêtards.
    Le reste, l’énorme masse des citoyens lambda, la populace, la population, le quidam, ne va que dans les centres commerciaux pour sa consommation, et même sa surconsommation et pour tout ce qui a cours dans ces lieux car ceux-ci sont lui sont familiers. Ma population se sent comme chez elle dans ces centres et quand on l’invite avant l’aube, elle s’y rend en masse, en chantant et, ceci au grand désespoir de mes élites, intellectuels, syndicalistes.
    Et les services de l’Etat et assimilés ont choisi le centre commercial de Destreland pour aller à la rencontre de la vraie population de mon île. En se basant sur la réponse obtenue à cette question : Où a-t-on le maximum de le population en un temps donné ?
    La réponse est : au centre commercial de Destréland le Samedi.
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION