ACTUALITé - SANTé

Grippe et gastro : restez vigilants

France-Antilles Guadeloupe 13.02.2017

2RÉAGIR

Grippe et gastro : restez vigilants

Le nombre de cas de grippe et de gastro reste à des niveaux élevés. L'épidémie de bronchiolite perd de la vigueur.

Le nombre hebdomadaire de syndromes grippaux est resté nettement supérieur aux valeurs maximales attendues jusqu'à la dernière semaine de janvier, apprend-on du dernier point épidémiologique. La diminution importante de ce nombre, observée début février, avec 14 3 cas estimés, reste à confirmer. Malgré des variations importantes d'une semaine à l'autre, une tendance générale à la décroissance du nombre de passages aux urgences est observée ces dernières semaines. Ce nombre était de 2 pour la dernière semaine de janvier mais a augmenté à nouveau jusqu'à 8 pour la première semaine de février.
Deux cas, positifs au virus A, ont été admis dans le service de réanimation du CHU de Pointe-à-Pitre. Un troisième patient a été admis pour un syndrome grippal sévère mais les prélèvements n'ont pas pu être effectués pour la confirmation biologique du diagnostic.
TOUJOURS 1 000 CAS DE GASTRO
Le nombre de cas cliniquement évocateurs de gastroentérite est en décroissance lente depuis la deuxième semaine de janvier mais reste à des niveaux élevés, compris entre 920 et 980 cas hebdomadaires estimés ces deux dernières semaines. Le nombre de passages aux urgences reste supérieur aux valeurs maximales attendues : il est en moyenne de 25 au cours des 3 dernières semaines
Le nombre hebdomadaire de cas cliniquement évocateurs de bronchiolite poursuit sa décroissance de façon irrégulière. Il est au niveau des valeurs maximales attendues pour la sai-son au cours de la dernière semaine de janvier et la première semaine de février.
Le nombre de passages aux urgences suit la même tendance décroissante, de façon irrégulière, avec 20 passages en moyenne depuis début janvier. Le nombre de cas cliniquement évocateurs de varicelle reste faible, nettement inférieur aux valeurs maximales attendues. Le nombre de passages aux urgences est également faible.
Dans les Îles du Nord
À Saint-Barhélemy, l'épidémie de grippe est en décroissance, mais celle de gastro-entérite débute. La bronchiolite reste prégnante, alors que la varicelle recule. À Saint-Martin, l'épidémie de gastro démarre également, alors que les cas de grippe et de bronchiolite diminuent. Sur le front de la varicelle, la situation est calme.
2
VOS COMMENTAIRES
  • mécréant - 13.02.2017
    Lavons nous les mains !
  • moranus - 13.02.2017
    On n'a pas d'eau
    Vous avez remarqué qu'on manque d'eau.
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION