ACTUALITé - SANTé

GOURBEYRE - Un partenariat pour la santé en Haïti

France-Antilles Guadeloupe 09.08.2017
Fl. B.

3RÉAGIR

Un partenariat pour la santé en Haïti
Kolbe Gauthier (à droite) est ici en compagnie du docteur Jean-Claude Pitat, et des professionnels de santé venus d'Haïti.

Le projet Santé Grand'Anse Gwadloup vise à renforcer les structures sanitaires du département de Grand'Anse, en Haïti, à travers tout type d'initiative allant dans le sens d'une amélioration de la santé publique.

Une dynamique équipe composée de deux médecins et deux infirmières s'est mobilisée afin de croiser les connaissances de chacun et d'apporter aide et soutien à autrui.
Kolbe Gauthier en fait partie. Ce jeune médecin guadeloupéen, qui termine son internat de médecine générale, après un séjour en Haïti lors du passage du cyclone Matthew, a invité son ami, le docteur Josma Joassaint, co-responsable de l'hôpital de Jérémie, en Haïti, et deux infirmières, Sandra Marcellus et Darline Aimé, à le rejoindre en Guadeloupe.
ENVOI DE MATÉRIEL
Ils sont venus effectuer un premier stage, du 12 au 29 juillet, afin de « renforcer les structures sanitaires du département de Grand'Anse à travers tout type d'initiative allant dans le sens d'une amélioration de la santé publique » .
L'objectif, pour eux, est de concrétiser un projet santé porteur d'espérance dans la Caraïbe, le projet Santé Gran-d'Anse Gwadloup (SGAG). Il s'agit de proposer un soutien logistique aux structures hospitalières de Jérémie à travers l'envoi de lits médicalisés et autres produits de santé jugés prioritaires par les autorités sanitaires locales (le Dr Jean-Marie Lomon, pharmacien en Guadeloupe, est actif à ce niveau).
Ce projet doit aussi permettre des échanges entre professionnels de santé des deux territoires partenaires, ainsi que la participation de certains professionnels haïtiens à des formations complémentaires dispensées en Guadeloupe, à l'image du diplôme universitaire proposé à l'UFR de médecine de Fouillole, de stages complémentaires dans les soins à la clinique Pitat et de liens essentiels à établir avec les laboratoires Phytobokaz du Dr Henry Joseph, qui peuvent tant soulager la population haïtienne.
« Il y a du pain sur la planche mais nous sommes au début d'échanges qui peuvent être porteurs d'espoir pour la population de Grand'Anse » , aime répéter le Dr Josma Joassaint.
Kolbe Gauthier, interne en médecine
Nous pourrons envisager un partenariat à long terme entre l'Université des Antilles et les structures éducatives d'Haïti. Le projet envisage de se coordonner avec l'ARS pour une offre de santé Caraïbe/Guadeloupe.
Gourbeyre et Jérémie, jumelées depuis 10 ans
Ce projet est porté par la mairie de Gourbeyre, jumelée depuis 10 ans avec la ville de Jérémie. Le maire Luc Adémar tient à entretenir ce lien et porter assistance, même si les moyens financiers immédiats sont minces. Il a d'ailleurs reçu l'Association des maires de Grand'Anse (Amaga) fin juin, afin de renforcer les liens entre la Guadeloupe et Haïti.
L'association Solidarité développement Caraïbe (Sodecar), en lien avec la Région Guadeloupe, oeuvre pour l'amitié et la solidarité dans la Caraïbe et en particulier avec Haïti, à travers de multiples projets de coopération décentralisée. Sa vice-présidente, Rose-Lee Raqui, est active dans la mise en place de ce projet santé qui, dit-elle, « doit s'inscrire dans la durée pour aider les populations qui ont besoin de se sentir épaulées. »
3
VOS COMMENTAIRES
  • rose - 10.08.2017
    Marie-Galante et les Saintes ne comptent pas ? Occupez vous de vos oignons .
  • rose - 11.08.2017
    Occupons nous de la Désirade, Marie-Galante, Les Saintes , Des français qui souffre de la double insularité. Des francais qui payent leurs impots .
  • tigri - 11.08.2017
    Haïti a bien demandé son indépendance de la France alors...???
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION