ACTUALITé - SOCIAL

Mouvement social : des points de blocage sur la route

franceantilles.fr 05.12.2017

9RÉAGIR

Mouvement social : des points de blocage sur la route
(Photo : Maloo Enero)
Blocage aux rond-points Miquel à Pointe-à-Pitre/Abymes et Grand-Camp, ralentissements et distribution de tracts rond-point Perrin, opération escargot sur le Pont de l'Alliance, puis vers le pont de la Gabarre… le mouvement social lancé sur plusieurs fronts par l'UGTG prend une nouvelle dimension, ce mardi matin. Les automobilistes en sont les premières victimes.
9
VOS COMMENTAIRES
  • lenaif1 - 07.12.2017
    PARADOXE
    Comment expliquer ces messieurs et dames indépendantistes qui prétendent défendre tous les salariés contre l'Etat colonialiste puissent expliquer la persistence du statut quo c'est dire toujours plus de fonctionnaires avec les avantages il faut être un moustique dans l'isoloir pour savoir pour qui et pour quelle cause ces militants votent à moins qu'ils fassent office de leurre
  • monsieur X - 05.12.2017
    Le "charme" de Domota n'opère plus sauf, bien sûr, auprès des Furies qui constituent sa petite garde personnelle privée...
  • Karibé - 05.12.2017
    leur énième appel à la grève générale a encore fait pschitt. Il changent donc de stratégie pour faire ce qu'ils savent le mieux : EMM... tout le monde !
  • lucide971 - 05.12.2017
    Ahahahahahah encore encore encore. A force de creuser vous finirez bien par tous nous enterrer .
  • elsa - 05.12.2017
    UGTG
    UGTG = Union Générale des Travailleurs Grévistes.
    Encore des fouteurs de merde ce matin sur les routes...
  • He be bon djie - 05.12.2017
    Bientot, bientot
    Ils seront assez nombreux pour barrer la trace des contrebandiers.
    Encore un effort.
  • mécréant - 05.12.2017
    On finira par s'habituer aux barrages,blocages en Gpe c notre manière de nous faire entendre,et que les concernés répondant sous le poids du chantage en signant des plateformes de revendications qu'ils savent qu'ils ne pourraient tenir en attendant la prochaine grève pour faire respecter leur signature et le non respect du protocole signé,c un petit jeu que connait bien le syndicat gpéen ! !
  • Péquéitinidleau Karukera - 05.12.2017
    Qui trop embrasse mal étreint
    Une armée en débandade qui attaque sur plusieurs fronts à la fois? C'est nullissime.
    Ce mouvement conçu par des idiots est voué à l'échec.
  • richou - 05.12.2017
    Merci l'UGTG pour mettre a mal la Guadeloupe, nous avons la chance d'avoir des touristes en nombre et bien non certains délinquants syndicaux inconscients souhaitent que le pays perde une image positive, l'UGTG ne cherche qu'à recruter de nouveaux adhérents voila la raison.
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION