ACTUALITé - SOCIéTé

À vélo, casque obligatoire pour les moins de 12 ans

France-Antilles Guadeloupe 20.03.2017

0RÉAGIR

À vélo, casque obligatoire pour les moins de 12 ans
En cas de non-port du casque, ce sont les adultes transportant ou accompagnant les enfants qui pourront être sanctionnés.

La mesure entrera en application le 22 mars. À partir de cette date, le casque sera obligatoire pour les jeunes cyclistes de moins de 12 ans.

À compter du 22 mars, le port du casque sera obligatoire pour tous les cyclistes de moins de 12 ans. Et ce, qu'ils soient au guidon ou passagers. L'objectif étant de limiter les blessures graves à la tête et au visage.
La mesure avait été annoncée le 2 octobre, à la suite du conseil interministériel de la sécurité routière. Avant son entrée en application, les familles ont bénéficié d'un délai de trois mois pour s'équiper.
Signé par le premier ministre, le texte précise : « En circulation, le conducteur et le passager d'un cycle, s'ils sont âgés de moins de 12 ans, doivent être coiffés d'un casque conforme à la réglementation relative aux équipements de protection individuelle. Ce casque doit être attaché. »
LES ADULTES SANCTIONNÉS
« Privilégiez les produits marqués NF ou ECE 22/04, 22/05 et n'achetez jamais un casque sans l'avoir essayé » , conseille la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).
Par ailleurs, les enfants passagers doivent obligatoirement être assis sur un siège fixé au vélo. S'ils ont moins de 5 ans, « le siège doit être muni de repose-pieds et de courroies d'attache » , rappelle la Sécurité routière.
À noter qu'en cas de non-port du casque, ce sont les adultes transportant ou accompagnant les enfants qui pourront être sanctionnés. Par une amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe » (135 euros minorée à 90 euros pour un paiement sous 15 jours).
CHIFFRE 1 178
En France, sur une période de 5 ans (2011-2015), 1178 enfants de moins de 12 ans ont été impliqués dans un accident de vélo, parmi lesquels 26 enfants ont été tués, 442 enfants ont été blessés hospitalisés, 665 enfants blessés légers et seulement 45 enfants ont été indemnes. 91% de ces accidents (et 85% des décès) se sont produits en agglomération.
(1) Source Observatoire national interministériel de la sécurité routière.
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION