1RÉAGIR

ACTUALITé - SOCIéTé

Anson Daciné a été ordonné prêtre

B.C. France-Antilles Guadeloupe 04.09.2017
Le père Anson Daciné (au 2e plan) donne ici la communion, en présence de Mgr Riocreux, évêque de la Guadeloupe. (Dominique CHOMEREAU-LAMOTTE)

Après avoir été ordonné, en septembre 2016, diacre en l'église du Raizet, aux Abymes, Anson Daciné vient d'être ordonné prêtre dans la grande église Saint-Pierre et Saint-Paul, à Pointe-à-Pitre. Il sera affecté à l'église Immaculée Conception des Abymes, en qualité de vicaire.

La crises des vocations ? L'église catholique de Guadeloupe ne semble pas connaître. C'est ce dont s'est félicité, hier après- midi, Mgr Jean-Yves Riocreux : « Ce sera le 6e prêtre que j'ordonne depuis mon arrivée voici 5 ans. Je ne peux que m'en réjouir beaucoup. D'autant que tous ces prêtres ont des itinéraires différents » , s'enthousiasmait ainsi l'évêque de la Guadeloupe, quelques instants avant de faire son entrée dans la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul, à Pointe-à-Pitre.
Cet ancien diacre qui vient d'être ordonné prêtre ? C'est tout simplement Anson Daciné. Âgé de 38 ans et originaire de Petit-Goâve, en Haïti, ce benjamin d'une fratrie de 3 enfants, savait depuis son enfance qu'il serait ordonné prêtre un jour. Une véritable vocation, née apparemment d'une rencontre avec le père Calixte Hilaire et une formation scolaire au sein du collège Saint-Martial de Port-au-Prince. Même la bourse d'étude à laquelle il aurait pu aspirer pour devenir médecin à Cuba n'est pas parvenue à le faire renoncer à cet appel et cette volonté à servir l'Église.
PASSAGE EN GUADELOUPE PUIS DÉPART À TOULOUSE
Il en est allé de même du séisme du 12 janvier 2010 qui, loin d'ébranler sa foi, est néanmoins parvenu à bouleverser son chemin sacerdotal. La mort de Mgr Miot aurait ainsi pu mettre une longue parenthèse à son année propédeutique, durant laquelle Anson Daciné approfondissait la découverte de la Bible, de la spiritualité et de la liturgie.
Son salut ? Il est très probablement venu d'autres curés qui l'ont rapidement aidé à prendre le large. Arrivé dans un premier temps dans le diocèse de Basse- Terre, afin de passer une année de stage, aux côtés du père Silène, au sein de l'église Saint-Michel du Raizet. La suite, ça aurait été, à partir de septembre 2014, le séminaire de Saint-Cyprien, à Toulouse, ainsi que des cours de théologie au sein de l'Institut catholique.
Finalement ordonné diacre l'année dernière, en l'église du Raizet, Anson Daciné a encore dû prendre la direction de Toulouse pour une année diaconale, durant laquelle il a eu à multiplier les baptêmes, préparations au mariage, accompagnements des familles en deuil et services évangéliques des malades dans les maisons de retraite.
S'avouant « très heureux de cette ordination sacerdotale » , Mgr Riocreux, en fin de liturgie de l'eucharistie et avant le chant de sortie, n'a pas manqué d'annoncer la nouvelle affectation de ce prêtre : ce sera Les Abymes. Et plus particulièrement l'église Immaculée Conception, où il occupera la fonction de vicaire. De son côté, une fois ordonné, le père Anson a, non sans émotion, largement remercié sa famille, dont sa mère et l'un de ses frères qui avaient fait le déplacement depuis Haïti, plusieurs prêtres haïtiens, ainsi que l'ensemble de ses formateurs.

1
VOS COMMENTAIRES
  • tigri - 04.09.2017

    Commentaire supprimé par la rédaction

  • mécréant - 04.09.2017
    Les prêtres originaires d'Haïti,sont ordonnés en Gpe assez fréquemment depuis qques temps,c normal la communauté haïtienne en Gpe est très importante,l'église catholique Gpe joue le jeu,car il y en a de moins en moins de prêtre originaire de la Gpe !
  • tigri - 04.09.2017

    Commentaire supprimé par la rédaction

1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION