ACTUALITé - SOCIéTé

Associations : toutes les démarches en ligne à compter de ce lundi

franceantilles.fr 10.06.2018

1RÉAGIR

Le greffe des associations se modernise et invite désormais les Guadeloupéens à faire toutes les déclarations de création, de modification et de dissolution de leur association en ligne.
Comment procéder ?
• Munissez-vous de vos documents au format numérique PDF (1,5 Mo maximum par document).
Allez à l’adresse www.service-public.fr/associations
• Choisissez la rubrique services en ligne et cliquez sur la rubrique désirée : création, modification, dissolution.
Laissez-vous guider.

Si vous rencontrez une difficulté, vous pouvez appeler au 0590 215 954, du lundi au vendredi, de 9 h à 12 h.

Si vous n’avez pas les moyens d’effectuer vos démarches en ligne, vous pouvez vous rendre au point numérique de la préfecture à Basse-Terre ou de la sous-préfecture à Pointe-à-Pitre, du lundi au vendredi entre 8h et 12h.

Pour toutes informations et télécharger les formulaires utiles, rendez-vous sur le site :
http://www.associations.gouv.fr/kitgratuit.html
1
VOS COMMENTAIRES
  • iMandarinGriot - 10.06.2018
    Les préalables pour que cela fonctionne !
    Je vais profiter de cet article pour lister le travail qui doit être fait pour que les démarches en ligne du citoyen lambda soient réussies. Cela ne concerne pas le citoyen qui veut faire des démarches en lignes pour une association. Je pars du principe qu'il est déjà un adepte du clavier et de la souris.
    Je cible le citoyen lambda. Le premier geste est de rassembler ses documents. Cela parait facile n'est-ce pas ? Ce citoyen sait-il qu'il doit aller sur le site pour télécharger ou noter les documents nécessaires. S'il le sait, a-t-il été initié à chercher une adresse ? Une fois sur le site, a-t-il été entraîné à naviguer dans un site, aller à la rubrique désirée ?
    Ce que j'écris ici correspond " à s'adapter à un environnement différent de son environnement habituel " et aussi à " la capacité d'un peuple se mesure à sa capacité d'acquérir des notions nouvelles différentes de son environnement habituel. " Je répète assez souvent ces deux phrases et dans la totalité !
    Je note que certaines municipalités font ce travail de base, peu médiatique, austère, rébarbatif même, mais c'est à ce prix et uniquement à ce prix, que le citoyen lambda se mettra devant son clavier et sa souris sans appréhension !
    Le citoyen maîtrise l'ordinateur. En face, il doit trouver un site qui fonctionne, n'est pas toujours en dérangement, en maintenance, en aménagement. Idem pour le téléphone : pas d'interlocuteur, attentes longues puis coupure !

1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION