ACTUALITé - SOCIéTé

Un colloque pour prévenir la maltraitance des aînés

franceantilles.fr 11.10.2018

1RÉAGIR

Un colloque pour prévenir la maltraitance des aînés

L'Alma Guadeloupe présente demain un colloque visant à sensibiliser à la maltraitance des aînés.

À l'occasion de la Semaine Bleue, qui se tient jusqu'à vendredi, de nombreuses activités sont organisées à destination des personnes âgées. Dans ce contexte, l'Alma Guadeloupe présente demain un colloque portant sur la maltraitance des aînés : « Personnes âgées et maltraitance dans le contexte guadeloupéen actuel ».
Animé par des professionnels issus de divers domaines : social, médical, sociologique ou encore juridique, il est ouvert aux professionnels ainsi qu'à toutes les personnes touchées de près ou de loin par les problématiques de vieillissement, de handicap ou de maltraitance en Guadeloupe.

Jeudi 11 octobre, de 8 à 18 heures, à la MJC des Abymes près du stade municipal. Ouvert à tous. Gratuit. Contact : 06 90 31 36 60.
1
VOS COMMENTAIRES
  • iMandarinGriot - 12.10.2018
    Pas pour les employés !
    Ces raouts mondains et surtout médiatisés, n’ont qu’un but : permettre aux innombrables secrétaires-généraux, présidents de clubs, d’associations, d’organisations professionnelles de se faire mousser et de monter au peuple, à la foule, à la populace combien ils/elles se démènent pour le sujet du colloque, ici, de la maltraitance des personnes âgées.
    Ce sont des farces pour amuser la galerie, en voici des exemples : l’accueil dans les bureaux, dans les crèches, les écoles maternelles, les cantines scolaires, et bien sûr, les personnes âgées. Vous avez noté que ce sont des situations où les employés sont au contact avec les usagers.
    Dès le départ, le jeu est faussé : le comportement, et uniquement le comportement du client, de l’enfant, de l’écolier, de la personne âgée est idéal et dans le cas contraire, il est obligatoire de le comprendre. Et en aucun cas, je dis bien en aucun cas, il ne faut rien faire pour qu’il se sente malheureux !
    Je me suis occupé de ma grand-mère à 25%, puis de ma mère à 100%, j’ai aussi vu des personnes âgées et ceux qui s’en occupaient. J’ai aussi rencontré des chefs d’organisation, de club. Tous et toutes m’ont abreuvé de conseils pour que ma mère se sente bien. Aucun, je dis bien aucun ne m’a demandé comment je me sentais. Pour eux, la personne qui s’occupe d’une personne âgée est infatigable, inlassable est toujours contente, jamais énervée, et surtout jamais exaspérée par certains comportements. Je continue ?

1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION