ACTUALITé - SPORTS

ATHLÉTISME > Meeting international de la Grande Caraïbe - Baie-Mahault sous les étoiles

France-Antilles Guadeloupe 17.05.2017
David BERTHÉLEM

2RÉAGIR

Baie-Mahault sous les étoiles
Présent depuis 2006 à Baie-Mahault, LaShawn Merritt fait toujours partie des têtes de liste. (D.C.-L)

La 13e édition du meeting international de la Grande Caraïbe se tient ce mercredi soir au stade de Baie-Mahault. Pour cette occasion, les guest stars seront nombreuses, du Canadien André de Grasse, vice-champion olympique du 200 m à Rio, à l'Américaine Dalilah Muhamad, championne olympique du 400 m. Côté guadeloupéen, tous les regards seront braqués sur Wilhem Belocian.

Doucement mais sûrement, le meeting international de Baie-Mahault poursuit son ascension. Et pour cette année post-olympique, le rendez-vous caribéen le plus « couru » a apporté de nombreuses nouveautés.
La première, pas des moindres, est qu'elle intègre pour la première fois le Pro athlé tour, l'élite des 7 plus grands meetings français. Un circuit chapeauté par la Ligue nationale d'athlétisme, qui fête cette année ses dix ans d'existence : « Baie-Mahault est devenu le deuxième meeting français du point de vue des performances, derrière Paris. C'est assez normal qu'il intègre le Pro athlé tour » , salue le Réunionais Bruno Marie-Rose, président de la LNA et ancien spécialiste du 4x100 m.

Devenu au fil des années le premier meeting de la Nacac, Baie-Mahault fera encore figure de piste aux Étoiles cette année, loin des bisbilles qui avaient opposé les organisateurs à la Ligue en 2015, pour des questions de calendrier. Même si le déplacement de la manifestation de l'épreuve du samedi au mercredi n'a pas que des partisans : « Cela reste du nocturne, donc même en semaine, ce n'est pas dramatique. De toute façon, le meeting a son public et ce n'est pas cet aménagement qui le dissuadera de venir » , assure Julien Dellan, président de la ligue et organisateur du meeting. Un public fidélisé par la progression des performances enregistrées depuis 2009. L'année passée, pas moins de 4 records du meeting sont tombés, notamment celui du Grenadien Kirali James, sur 400 m (44"15, absent cette année).
De toute façon, ce sont bien les 150 athlètes présents qui feront l'objet de toute l'attention des 5 000 spectateurs attendus à Fiesque-Duchesne. Dans la galaxie du tour de piste, on relèvera, entre autres, l'Américaine Dalilah Muhammad, championne olympique du 400 m à Rio, ainsi que son compatriote LaShawn Merritt, « l'historique » : « Je viens ici depuis le tout début, en 2006. Si je reviens si régulièrement, c'est que les gens sont très hospitaliers, les conditions pour courir sont idéales » , indique Merritt, 30 ans.
PISTE INTÉGRALEMENT RÉNOVÉE
Le spécialiste du tour de piste appréciera d'autant plus la fin de la rénovation de la piste de Baie-Mahault. 900 000 euros d'investissement pour rénover les 600 mètres de la piste et ses abords. Suffisant pour descendre de nouveaux records ? « Je vois bien André de Grasse briller à Baie-Mahault. J'ai pu l'observer fin avril aux championnats du monde de relais aux Bahamas, il m'a fait une très forte impression » , prévient Patrice Gergès. Le nouveau directeur technique national gardera forcément un oeil attentif sur le Lamentinois Wilhem Belocian, porte drapeau de l'athlétisme guadeloupéen (lire ci-contre) : « Wilhem est déjà en haut. Mais je suis aussi les performances de la relève : depuis 2009, on voit bien la montée en puissance des athlètes antillais dans les tableaux, c'est très encourageant. »
IL A DIT Wilhem Belocian, Stade Lamentinois, médaillé de bronze aux championnats d'Europe 2016 : « Approcher les 13 secondes »
« Ce meeting, il est vraiment particulier pour moi. C'est le seul où je peux courir devant mes proches, ma famille.
L'année passée, je n'avais pas pu venir (en délicatesse avec ses ischio-jambiers, ndlr) et je suis assez impatient de prendre le départ pour ce qui constituera le début de ma saison. Physiquement, les sensations sont très bonnes. J'ai participé à un stage avec les sprinteurs de l'équipe de France à la mi-avril, en Floride. Ça s'est bien passé. Maintenant, je vais voir ce que ça va donner sur la piste de Baie-Mahault. J'aurai un premier indicateur sur mon potentiel pour cette année. Je compte prendre part aux championnats d'Europe en juillet et puis aller aux Monde, à Londres. Avec l'idée de monter sur la boîte et de m'approcher des 13" (son record personnel est à 13"25). »
REPÈRES
Le programme
18 h 55 : cérémonie d'ouverture. 19 h 30 : Triple saut (F). 19 h 45 : 1 000 m poussins (F). 19 h 35 : 400 m haies (F). 19 h 50 : Saut en hauteur (F). 19 h 55 : 100 m (H), finale B. 20 heures : Lancer du poids (H). 20h05 : 100 m (F). 20h10 : Saut en longueur (F). 20 h 20 : 100 m (H), finale. 20h30 : 400 m (H). 20 h 40 : 1 000 m poussins (H). 20h45 : Triple saut (H). 21 heures : 100 m haies (F). 21h15 : 110mhaies (H). 21 h 30 : 800 m (F). 21 h 40 : 200 m (F). 21 h 50 : 3 000 m steeple (H). A partir de 17 h 45 se tiendront les épreuves régionales.
 
Les principaux engagés
LaShawn Merritt (USA), record personnel à 43"65 sur 400 m. Wilhem Belocian, PB : 13"25 sur 110 m haies. André de Grasse (CAN), PB : 9"91 sur 100 m. Yulimar Rojas (VEN) : PB : 19,98 m. Kristi Castlin (USA), PB : 12"61 sur 100mhaies.
 
Quelques records du meeting
Kirani James (Grenade) : 44"15, le 14 mai 2016 (400 m). Asafa Powell (Jamaïque) : 10"04, le 14 mai 2016 (100 m). Rose-Marie Almanza (Cuba) : 2'02"48, le 8 mai 2013 (800 m). Debbie Dun (USA) : 22"46, le 1er mai 2010 (200 m). Walter Davis (USA) : 17,62 m, le 1er mai 2006 (triple saut).
2
VOS COMMENTAIRES
  • mécréant - 17.05.2017
    Et bon meeting à tous !
  • mécréant - 17.05.2017
    Foss Belocian !
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION