ACTUALITé - SPORTS - ROUTE DU RHUM 2018

Les favoris pas épargnés par la casse

franceantilles.fr 05.11.2018

1RÉAGIR

Les favoris pas épargnés par la casse
Le skipper français Sébastien Josse a perdu près e 10 mètres de son étrave au cours de la nuit -DAMIEN MEYER (AFP)

Décidement la première journée de cette 11e édition de la Route du Rhum n'est pas de tout repos pour les skippers. Les Guadeloupéens n'ont pas été épargnés. 

On leur promettait l'enfer dans la nuit de lundi à mardi, au moment du passage d'une dépression, finalement celui-ci aura débuté plus tôt que prévu pour les 123 skippers engagés sur cette onzième édition de la Route du Rhum. On fait le point sur les dégâts de la nuit et du début de matinée. 

Avarie de barre pour Jérémie Beyou, Charal, Imoca
Jérémie Beyou, le skipper de Charal engagé dans la classe Imoca, a pris contact avec son équipe technique à terre afin de tenter de réparer ou trouver une solution suite à une avarie de barre. Actuellement le bateau navigue à 2 nœuds. Pour l’instant Jérémié n'a pas demandé d’assistance, la direction de course a été informée.

Escale médicale à Brest pour Dominique Rivard, Marie Galante April, Class 40
Après Willy Bissainte, victime d'un échouage hier en fin de journée, un autre Guadeloupéen a dû faire escale. Dominique Rivard, le skipper de Marie Galante April, s'est arreté à Brest, ce matin, après s'être blessé au genou en voulant récuperer une voile sur le pont avant de son bateau. Le Marie-Galantais espere pouvoir repartir au plus vite. 

Étrave arrachée pour Sebastien Josse, Maxi Edmond de Rothschild, Ultime
L'étrave tribord du maxi-trimaran Edmon de Rothschild, piloté par Sebastien Josse, a été arrachée sur près de 10 métres au cours de la nuit. Ce lundi matin, peu après 5h30, heure de métropole, le skipper a alerté son équipe à terre d'une avarie majeure sur son bateau, alors qu'il était en tête de la course. Les raisons de cette avarie sont encore inconnues mais le navigateur français va bien et s'est dérouté vers La Corogne en Espagne, où il devrait arriver lundi soir. " Honnêtement je ne pense pas qu’il y ait eu de choc avec un objet flottant. [...] Aujourd’hui, il est en sécurité dans le bateau. Il n’y a pas de danger immédiat même si la mer est forte. Il a réduit la voilure, il fait route à sept nœuds de vitesse vers La Corogne : il devrait y être ce lundi soir. Une équipe est déjà partie pour le récupérer et sécuriser le bateau. Nous ferons un point ce soir à La Corogne. Mais on peut imaginer déception de Sébastien et de toute l’équipe ", déclarait ce matin Cyril Dardashi, le directeur du Gitana Team. 
 
Carénage de bras avant cassé pour Thomas Coville, Sodebo Ultim', Ultime
En tête de la course, les maxi-trimarans ont fait les frais d'une mer agitée cette nuit. À l'instar de Sebastien Josse, Thomas Coville s'est dérouté vers La Corogne pour sécuriser le skipper et le bateau. Sodebo Ultim' évoluait en deuxième position ce lundi à 10h15 (heure française) dans le golfe de Gascogne, lorsque le carénage du bras avant bâbord de son bateau s’est cassé. La décision a alors été prise de dérouter le bateau du Français vers La Corogne. Thomas Coville va bien. Plus d’infos dans les heures à venir.
 
Problème de hook de Safran pour Manuel Cousin, Groupe Setin, Imoca
 Ce matin le skipper faisait route vers Lorient en raison d'un problème avec son hook de safran tribord qui se déverouille. Son équipe s'était rendue sur place pour lui porter assistance et régler cette avarie mineure. Deux heures plus tard il a finalement décidé de faire route vers Brest pour réparer. 

1
VOS COMMENTAIRES
  • martial971 - 05.11.2018
    Route du Rhum : les favoris pas épargnés par la casse.
    Ils avaient dû commencer la route du Rhum au bar de la marine...
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION