ACTUALITé - SPORTS - TGVT 2017

VOILE TRADITIONNELLE/TGVT (7e étape) - Chipotel survole l'étape, Hugo Thélier en jaune

franceantilles.fr 15.07.2017
David BERTHÉLEM

0RÉAGIR

Chipotel survole l'étape, Hugo Thélier en jaune
Hugo Thélier (Sopimat-Orange) 3e de la 7e étape ce samedi, remportée par Carl Chipotel (GRC) s'empare du maillot jaune. -(Photo : Dominique CHOMERAU-LAMOTTE)

 Carl Chipotel (GRC) a remporté une deuxième victoire consécutive sur le TGVT en s'adjugeant ce samedi la 7e étape, 24 heures après son succès à Petit-Canal. 3e à Capesterre, Hugo Thélier (Sopimat-Orange) s'empare du maillot jaune détenu depuis dimanche par Wilbon Marcelin (L'Éleveur).

Sa victoire de vendredi à Petit-Canal n'avait qu'en partie atténué son immense déception de Sainte-Anne. Dimanche, sur ses terres, Carl Chipotel, arrivé 4e, avait été mis hors course pour un départ anticipé. Une disqualification qu'il avait eu du mal à accepter : « Pour moi, je n'ai pas volé le départ », confessait le patron de GRC à l'arrivée à Roseau/Capeterre-Belle-Eau, après sa seconde victoire d'étape consécutive sur le TGVT. Une performance très rare et qui ne faisait qu'ajouter à sa frustration : « Aujourd'hui (samedi), il fallait à tout prix réussir le départ pour postuler à la victoire. C'est ce qu'on a fait. On n'a pas le meilleur bateau de la flotte mais l'équipage se met à plat ventre pour faire avancer le bateau. Je suis fier de ce qu'on a réalisé », indiquait le Saintannais, parfaitement conscient que toute victoire sur la 16e édition tiendrait de la science-fiction : « Je suis à six points du premier mais avec quatre bateaux devant moi : c'est mort », assurait l'ancien skipper de la Mini-transat.
Hugo Thélier hérite du maillot jaune
Six points de retard sur le nouveau maillot jaune, désormais détenu par Hugo Thélier (Sopimat-Orange), 3e de l'étape, au détriment de Wilbon Marcelin (7e), leader depuis dimanche et la 2e étape (Sainte-Anne). Rien d'un scandale pour celui que les observateurs considèrent comme le barreur le plus régulier de cette 16e édition. « Jusqu'ici », relativise prudemment le neveu de Claude, seulement 26 ans, qui légitime également son leadership par sa victoire à Pointe-à-Pitre, mardi, lors de la 4e étape. « On n'a pas cherché à se placer en fonction des autres. On a pris le meilleur départ possible. Les calculs, on a commencé à les faire quand l'étape se terminait », assure Hugo Thélier, qui porte la tunique jaune pour la première fois et qui n'appréhende nullement son nouveau statut : « Ce maillot,
je l'ai déjà porté par procuration avec Claude (Thélier) et aussi avec Guillaume (Aubert), qui m'aide beaucoup sur cette édition et qui l'a porté l'année dernière. Je vais essayer de profiter au mieux de leur expérience. Et d'avancer, sans stress. Jusqu'à demain
(dimanche) », observe ce digne représentant de la nouvelle génération. Jour de l'arrivée finale de la 16e édition. Si «Petit Thélier » devenait grand, il serait le premier patron à s'imposer sur le TGVT sans s'appeller Wilbon Marcelin ou Claude Thélier depuis 2012, date de la victoire d'un autre quinquagénaire : c'était Jean Forbin (Navitour).
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION