ACTUALITé - VIE LOCALE

SAINTE-ROSE - Les jeunes ont leur Pass'Sport tout le mois de juillet

France-Antilles Guadeloupe 11.07.2018
Franck BRELAND

0RÉAGIR

Les jeunes ont leur Pass'Sport tout le mois de juillet
Parmi les 11 activités, l'athlétisme a réuni quelques adeptes qui ont courus des sprints sur la piste du stade municipal. (F.B.)

Du lundi au vendredi, jusqu'au 27 juillet, des dizaines de jeunes, âgés de 7 à 17 ans, peuvent pratiquer trois activités à choisir parmi onze.

Depuis une trentaine d'années, les municipalités successives ont mis en place des activités lors des grandes vacances.
Depuis la mandature de Clodomir Bajazet, cette opération est maintenue. Après avoir eu l'appellation Tickets Sports, comme dans bon nombre de communes, la Ville propose depuis trois ans, avec l'arrivée de Claudine Bajazet aux affaires, son Pass'Sport.
Depuis hier, et jusqu'au 27 juillet, onze activités sont disponibles (athlétisme, basket, canoë-kayak, danses modernes, futsal, gwo-ka, judo, randonnées pédestres, salsa, tennis et zumba) dans différents sites du bourg. « C'est une opération qui permet à des familles qui n'ont pas les moyens d'offrir des vacances à leurs enfants, en partant ou en les inscrivant dans les centres de loisirs souvent chers, d'occuper les enfants » , explique Corinne Lemar, directrice adjointe de la direction des Sports. Les parents peuvent les inscrire dans des activités pendant trois semaines. La participation des parents est moindre car l'inscription coûte 20 euros. Auparavant, c'était totalement gratuit, mais les contraintes budgétaires obligent à faire autrement. »
« AUCUN ESPRIT DE COMPÉTITION »
Avant le début des vacances, une diffusion est faite dans les établissements scolaires du territoire : les écoles, les collèges et le lycée. Une communication dans les médias également. Ensuite, Elisabeth Offranc, animatrice territoriale, a assuré la coordination. « Il faut savoir que l'opération n'est ouverte qu'aux enfants de la ville, âgés de 7 à 17 ans, souligne Mme Lemar. Ils ont la possibilité de choisir trois activités au maximum en veillant à ne pas les prendre le même jour. La plupart des activités sont sportives. Ce n'est pas de l'initiation. Pour l'enfant plutôt une manière ludique de s'occuper et de s'épanouir. Il n'y a aucun esprit de compétition. » La participation parentale de 20 euros contribue à la rémunération des animateurs et au paiement de l'indispensable assurance. En revanche, comme les activités durent entre une et deux heures, les parents doivent donner aux enfants de quoi se désaltérer. Le seul petit bémol de l'opération Pass'Sport est la concentration des sites et des infrastructures en centre-ville. En effet, lorsque l'on connaît la superficie de la commune, certaines sections en ont assez éloignées. Selon la directrice adjointe, cela ne pose pas trop de problèmes. « Malgré cela, les parents jouent le jeu, assure Corinne Lemar. Ils inscrivent les enfants à notre grand étonnement des fois. Tout de même, nous en avons qui viennent de Cadet ou de Duzer. »
Toujours sur le stade municipal, autre discipline de l'athlétisme, le lancer où une vingtaine d'enfants ont compris qu'il fallait une technique pour bien réaliser le geste. (F.B.)
À la base nautique, ces adolescents reviennent d'une sortie dans la mangrove effectuée sur le magnifique plan d'eau du littoral. (F.B.)
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION