LOISIRS - SORTIR

CINÉMA - Grey revient, de plus en plus nuancé

France-Antilles Guadeloupe 17.02.2017

0RÉAGIR

Grey revient, de plus en plus nuancé
Christian Grey revient, plus sombre, pour ce deuxième opus. (Universal Pictures International France)

Sortie de la suite de Cinquante nuances de Grey. À la clé, si le succès est le même que pour le premier opus, un demi-milliard de dollars.

C'était couru. Un film, Cinquante Nuances de Grey, qui avait rapporté 570 millions de dollars pour un budget de 40millions allait forcément bénéficier d'une suite. C'était d'autant plus évident que l'auteur du livre, la Britannique E. L. James, l'avait écrite. D'où la sortie de Cinquante nuances plus sombres, en attendant celle, probable, du 3e volet, Cinquante nuances plus claires.
On retrouve donc la relation sulfureuse entre la jeune diplômée Anastasia Steele et l'homme d'affaires Christian Grey, dont le premier épisode avait attiré en France 4millions de personnes dans les salles. 100 nuances, donc, bientôt 150 : les amateurs d'érotisme vont avoir de quoi fantasmer.
Du côté de la mise en scène, James Foley succède à la Britannique Sam Taylor-Johnson qui avait réalisé le premier opus. Le cinéaste est surtout un spécialiste du thriller et a connu quelques succès dans ce domaine dont Comme un chien enragé, Fear, L'Héritage de la haine ou encore Dangereuse séduction. Plus récemment, il a surtout réalisé des épisodes de séries télévisées à succès dont douze de House of Cards.
UN SECOND RÔLE POUR LA BELLE KIM
C'est toujours Dakota Johnson qui interprète Anastasia. Ce n'est pas par hasard si la fille de Don Johnson et Melanie Griffith est un mannequin coté. Mais elle peine à percer au cinéma, même si elle tente de varier ses rôles. Dans Cinq ans de Réflexion et Need for Speed, elle était assez convaincante.
Atout indéniable par rapport au premier volet, Kim Basinger intègre la distribution par le biais du personnage d'Elena Lincoln, ancienne maîtresse sadomaso de Christian Grey.
À noter que cette superbe actrice est très habituée aux rôles sulfureux : outre 9 semaines 1/2 qui l'a vraiment lancée, elle a connu d'autres gros succès dans ce registre, qu'il s'agisse de Sans pitié, Sang chaud pour meurtre de sang-froid et, bien évidemment, L.A. Confidential, qui lui a valu l'Oscar du meilleur second rôle.
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION