LOISIRS - SORTIR

EXPOSITION - Rosy Auguste, plasticienne « En tant qu'insulaires, la mer nous fascine »

France-Antilles Guadeloupe 18.03.2017

0RÉAGIR

Rosy Auguste, plasticienne « En tant qu'insulaires, la mer nous fascine »

Artiste plasticienne, Rosy Auguste revient avec un nouveau projet autour des Mythologies Marines qu'elle présente actuellement à Marie-Galante et qu'on retrouvera ensuite à la galerie T&T, à Jarry.

Vous exposez à Marie-Galante, votre île natale. Comment vous sentez-vous ?
C'est un grand plaisir de partager mon travail avec les Marie-Galantais. Quand Gilbert Beaugendre, le proviseur, m'a proposé de participer aux projets culturels qu'il organise au lycée Hyacinthe-Bastaraud de Grand-Bourg, je me suis tout de suite fortement impliquée. L'art permet de donner une autre vision des choses et peut susciter des vocations personnelles ou professionnelles. Les métiers de la création sont nombreux et nous avons, en Guadeloupe, un énorme potentiel à exploiter. Je suis fière d'avoir apporté ma contribution à ces belles initiatives.
Sur quelle thématique avez-vous travaillé pour cette exposition ?
Je tenais à présenter en avant-première ma dernière série d'oeuvres sur les « Mythologies Marines » . C'est un sujet qui nous parle en tant qu'insulaires, nous qui vivons entourés par la mer, sensibles à sa beauté, ses bienfaits mais aussi à ses caprices et ses dangers. C'est un élément qui nous fascine et joue un grand rôle dans notre imaginaire et notre créativité. En avril, mes peintures seront exposées à la galerie T&T de Jarry. J'y ajouterai de grands formats que je n'ai pas pu transporter à Marie-Galante. Pour en revenir à l'exposition au lycée de Grand-Bourg, le thème général choisi avec M. Beaugendre portait sur « Matière et Forme » , qui est un thème spécifique des TPE (Travaux personnels encadrés) des classes de premières scientifiques.
Vous êtes, pour cette exposition, accompagnée d'Armand Baptiste, lui aussi Marie-Galantais. Comment le mélange de vos créations opère-t-il ?
Armand Baptiste est un sculpteur de renom, bien connu des Marie-Galantais. J'apprécie beaucoup d'exposer des peintures avec des sculptures. C'est un bon moyen d'occuper l'espace et, avec une bonne scénographie, de mettre les oeuvres en valeur. Marie-Galante compte de nombreuses personnalités culturelles et nous avons eu, tous deux, beaucoup de plaisir à travailler ensemble.
Vous avez également animé une conférence, pourquoi était-ce important pour vous ?
J'ai repris le thème « Matière et Forme » qui englobe de nombreux axes de recherches et c'est tout naturellement que je me suis orientée vers la piste de travail qui concerne les arts. Il s'agissait de montrer qu'au-delà de notions élémentaires de technique, il y a une dimension philosophique à la création. J'ai aussi souhaité m'exprimer sur les notions d'art abstrait et d'art informel, qui ne sont pas toujours accessibles au grand public. Il est important qu'un artiste puisse accompagner son public à la découverte de son art, qu'il lui donne les moyens de comprendre le langage qu'il utilise pour exprimer des sentiments ou des sensations.
Exposition Matière et Forme, Au lycée Hyacinthe-Bastaraud, Grand Bourg/Marie-Galante puis à la Galerie T&T à partir du 7 avril. Entrée libre.
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION