PRATIQUE - MéTéO

Isaac reste une menace

franceantilles.fr 13.09.2018

2RÉAGIR

Isaac reste une menace

Dans son bulletin de 6 heures du matin, ce jeudi, Météo France rappelle que la tempête tropicale Isaac constitue toujours une menace pour l'Arc des petites Antilles. Le plus fort des intempéries reste à venir.

Malgré le sentiment de calme qui règne sur notre archipel, ce jeudi matin, Météo France et la préfecture rappellent que la Guadeloupe est toujours placée en alerte rouge cyclonique. « Des premières pluies et des rafales de vents ont abordé notre département en cette fin de nuit, mais le plus fort des intempéries reste à venir », indiquent-ils dans un communiqué.
Le centre de la tempête Isaac passera en fin de matinée de ce jeudi avec des vents soutenus et des rafales à 100 km/h.
Attention : Les précipitations seront intenses et se poursuivront après le passage du phénomène. Le risque d’inondation par débordements des cours d’eau et ruissellements sur l’ensemble de la Guadeloupe reste donc très important. Si votre habitation est située en zone inondable, rejoignez un abri sûr de votre commune.
Sur le littoral, une forte houle est attendue. Ne vous exposez pas sur le rivage.
Des pluies abondantes à venir
A 6 heures, Isaac était situé à environ 205 km de notre archipel. Il continue de se déplacer vers l'Ouest à raison de 28 km/h. Des cellules orageuses se forment autour du centre. La Guadeloupe risque également d'être exposée à des vents forts pouvant aller jusqu'à 75km/h.
Selon Météo France, des pluies continues, abondantes et orageuses vont s'installer en matinée de jeudi et s'intensifier. Elles risquent de persister et de se réactiver durant la nuit de jeudi à vendredi et une bonne partie de la journée de vendredi. Les cumuls de pluie atteindront les 100 à 200 mm (1 mm = 1 litre d'eau par m2) sur la durée de l'épisode, avec des cumuls maxima de 250 mm sur les zones du relief de la Basse-Terre et plus particulièrement le Sud-sud-est de la Basse-Terre.
Des vents de 60 à 75 km/h de moyenne et 100km/h en rafales sont attendus, le maximum d'intensité pouvant être ciblé autour de la mi-journée. Les vents les plus forts soufflent de Nord-Est puis d'Est avant de faiblir en virant au Sud-Est en fin de journée et jusqu'à vendredi inclus.
La mer est forte à très forte avec des vagues moyennes de 4 m à 4m50. Les côtes les plus exposées, de la Pointe des Châteaux à la Grande Vigie, ainsi que le Nord et le Sud de la Basse-Terre, la Désirade et la côte Est de Marie-Galante, seront concernées par les plus fortes vagues de 5 à 6 m.
2
VOS COMMENTAIRES
  • elsa - 13.09.2018
    Coupure d'eau injustifiée !
    La honte, CAP EXCELLENCE et le SIAEAG ont privé d'eau potable tous leurs abonnés depuis hier soir ! il n'y a aucune justification puisque la tempête n'est pas arrivée sur l'archipel. Nous pouvons constater que tous les motifs sont bons pour nous priver d'eau potable aux robinets. 3 nuages qui passent sur la Guadeloupe et c'est l'ile qui est privée d'eau et la population qui ne peut pas se laver !
  • néauvent - 13.09.2018
    travail
    Bon ben voilà on est à coté de la plaque. La prefecture ne consulte jamais le monde économique. Tout comme le précédent ce préfet n'a pas d'experience en alerte cyclonique - même s'il a été reconnu comme très bon sur le après de Irma. Et pourtant les savoirs sont ici... Bonne vacances à tous. C'est offert par l'état - on est en rouge qui normalement précéde le violet et là on y reste alors qu'on pourrait repasser en orange. Franchement de la pluie et 80 km de vent... un Breton serait mort de rire... un gars du nord aussi - quand il y a tempète ils vont bosser eux.
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION