RéGIONS - DANS LA CARAïBE

CARAÏBE - Des progrès importants en 2017 en dépit des ouragans

France-Antilles Guadeloupe 10.01.2018

0RÉAGIR

Des progrès importants en 2017 en dépit des ouragans
L'année 2017 a été marquée par le passage de deux ouragans majeurs. Dans son message de fin dannée, le secrétaire général de la Caricom (en médaillon) a souligné que la région a annoncé que l'année 2018 ne sera pas facile mais que la caraïbe allait s'en sortir en étant unie.

Le secrétaire général de la Communauté des Caraïbes (Caricom), Irwin LaRocque, a déclaré que l'on se souviendra de 2017 pour les différents événements qui ont eu un impact durable sur le groupe d'intégration régionale de 15 membres, au premier rang desquels les dégâts causés par les ouragans.

REVUE DE PRESSE DES MÉDIAS DE LA RÉGION.Caribbean 360
Dans un message, adressé en cette fin d'année 2017, Irwin LaRocque, le secrétaire général de la Caricom a déclaré que les ouragans qui ont affecté six des États membres ainsi que d'autres voisins des Caraïbes, « jetteront une ombre sur notre communauté pendant encore longtemps » .
Les ouragans Irma et Maria ont laissé derrière eux, un lourd bilan humain et matériel estimé à des milliards de dollars. Le secrétaire général a précisé que le lourd tribut des vies, des biens et des infrastructures avait un effet plus grand que la taille des pays touchés. « Notre Communauté s'est unie, et ses gouvernements, ses peuples et ses institutions ont apporté un soutien précieux aux pays touchés. La communauté internationale a été à nos côtés pour la phase de secours dans une manifestation de solidarité très appréciée. »
Il a également ajouté que l'Agence caribéenne de gestion des urgences en cas de catastrophe, basée à la Barbade, (CDMA) « a fonctionné de manière magnifique en coor donnant les efforts de secours et en aidant à préparer le terrain pour le redressement » .« Les événements climatiques que nous avons endurés, qu'il s'agisse d'inondations, de sécheresses ou de tempêtes, sont devenus notre nouvelle norme. Nous vivons le changement climatique » , a déclaré Irwin LaRocque, notant que la phase de redressement et de reconstruction est en cours avec un accent particulièrement mis sur le renforcement de la résilience dans la région pour résister aux tempêtes plus intenses et fréquentes, alimentées par les changements climatiques.
DES OPPORTUNITÉS POUR LE SECTEUR PRIVÉ
Il a indiqué que compte tenu de l'ampleur des dégâts causés par les ouragans, la région ne peut pas se reconstruire sans le soutien de la communauté internationale.
Dans son message, Irwin LaRocque a aussi souligné que des progrès importants ont été réalisés l'année dernière, notamment en matière de développement des ressources humaines et d'énergie et que les dirigeants régionaux avaient approuvé la Stratégie de développement des ressources humaines 2030 lors de leur sommet de juillet
Toujours en juillet 2017, les pays de la Caricom ont signé l'accord portant création du Centre Caraïbe pour les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique (CCREEE), basé à la Barbade.
Le secrétaire général a déclaré que la Caricom avait également été en mesure d'élargir les opportunités pour le secteur privé régional avec la signature du deuxième protocole de l'Accord de coopération commerciale et économique Caricom-Cuba.
Il a indiqué que ce protocole permet aux producteurs de la Caricom d'accéder au marché cubain sans franchise. Trois cent produits environ comprenant la viande, le poisson, les produits laitiers, les fruits et légumes, la bière, le rhum, le ciment, les savons, et les vêtements, sont concernés.
« La tâche à accomplir en 2018 et au-delà n'est pas facile. Mais nous avons montré que nous sommes un peuple résilient et nous avons démontré à maintes reprises que nous obtenons nos meilleurs résultats lorsque nous travaillons ensemble » , a conclu Irwin LaRocque.
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION